Une première historique : le Stade Rochelais se qualifie pour les demi-finales des playoffs, devant une salle chauffée à blanc

La fête a été très belle ce mercredi 22 mai 2024 à La Rochelle. Les Jaune et Noir se sont qualifiés pour les demi-finales des play-offs, après avoir remporté la victoire contre l'Alliance Sport Alsace. Une étape historique pour le club, soutenu tout au long du match par des supporters surchauffés.

Trois matchs en une semaine, et en conclusion, une victoire historique pour le Stade rochelais basket. Les Maritimes se sont imposés 75 à 54 face à l'Alliance Sport Alsace, mercredi 22 mai 2024. Ils se qualifient ainsi pour les demi-finales des playoffs, devant une salle Gaston-Neveur surchauffée et à guichets fermés.

Une qualification historique

Le Stade Rochelais a dominé le classement de la saison régulière, alors que les joueurs de l’Alliance Sport Alsace ont été les derniers à décrocher leur ticket pour ces playoffs. Le 16 mai dernier, pour le premier match de ce quart de finale, les Jaune et Noir s'étaient imposés à domicile, avant d’aller s’incliner à l’extérieur pour la revanche.

Quand on joue tous comme ça, ensemble, ça donne un chouette match de basket.

Julien Cortey

Coach du Stade Rochelais

Les 40 minutes auront donc été très intenses pour les Maritimes. "On avait à cœur de mettre l’intensité qu’on n’a pas mise sur le match 2. Les gars ont fait un job incroyable, ils peuvent être fiers d’eux. Quand on joue tous comme ça, ensemble, ça donne un chouette match de basket", se félicite le coach Julien Cortey.

"La barre des vingt points est dure psychologiquement"

Forts de ce sixième homme, dès le début du match, les Maritimes ont montré de la réussite aussi bien en attaque qu'en défense. À la mi-temps, le Stade Rochelais mène au score, 42 à 28. Mais reste alors à passer une barre symbolique, celle des vingt points d'écart. Comme l'explique le meneur Mathéo Leray, "l'entame du troisième quart-temps est importante."

La barre des vingt points est dure psychologiquement.

Mathéo Leray

Meneur du Stade Rochelais

Les supporters étaient présents en masse pour leur équipe. Cet atout de taille a sans doute participé à déstabiliser les joueurs de l'Alliance Sport Alsace. À l'issue du match, le pivot Zimmy Nwogbo a ainsi déclaré : "La foule faisait beaucoup de bruit, on savait que ce serait difficile de gagner ici, dans cette salle, mais je pense qu'aucun membre de l'équipe ne s'attendait à perdre aujourd'hui." 

Ce soutien sans failles a fait du bien aux Maritimes, après des matchs aller et retour moins sereins qu'espérés. "On a mis quelques tirs au début, on a mis tout le monde dans le rythme, les sourires sont apparus. Avec le public qui pousse et de la haute intensité, on est dur à jouer", se félicite Mathéo Leray. Le meneur des Maritimes n'a du reste qu'un seul mot pour qualifier ce soutien : "incroyable, incroyable."

durée de la vidéo : 00h02mn07s
Événement historique pour le Stade Rochelais : les Maritimes se sont qualifiés pour les demi-finales des play-offs d'accession en Pro A, ce mercredi 22 mai 2024. ©France Télévisions

De quoi donner des espoirs aux supporters les plus fidèles. "Ça s'est super bien passé, on est très contents d’avoir pris notre revanche sur notre dernier match, et c'est de bon augure pour le reste des playoffs, ça veut dire que les gars en ont encore sous le pied", se projette déjà Roxane Bougoin, vice-présidente du club de supporters Bastion Rupella. "On mérite cette victoire et on croise les doigts pour qu’ils aillent le plus loin possible, si c'était une montée en Pro A ce serait formidable !"

Peut-être même gagner la première place du classement et l'accession à la Betclic Élite. Car les hommes de Julien Cortey auront à peine le temps de se reposer. Ce samedi 25 mai 2024, ils joueront à domicile contre le Rouen Métropole basket pour le match 1 des demi-finales. Et les supporters sont déjà sûrs d'être présents au rendez-vous, à l'exemple d'Anne : "C'était un match top, parfait, intense, je dirais qu’on a retrouvé enfin l’équipe qu’on avait un peu perdue ces derniers matchs. Maintenant, il faut aller jusqu’au bout, on les attend."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité