Violette Dorange, la benjamine de la Mini-Transat arrive en larmes aux Canaries

La benjamine de la course a pensé abandonner à plusieurs reprises / © Christophe Breschi
La benjamine de la course a pensé abandonner à plusieurs reprises / © Christophe Breschi

La benjamine de la course, Violette Dorange est arrivée à bout de force et en larmes cette nuit aux Canaries. Elle termine cette première étape malgré une panne électrique à bord du voilier qui l'a empêchée de dormir. 

Par Valérie Prétot

Violette Dorange est arrivée à bout de force aux Canaries. La benjamine de la course a fondu en larmes en débarquant cette nuit vers 4 heures du matin sur les pontons de Las Palmas de Grand Canaria, la jeune navigatrice a terminé épuisée mais elle a réussi à boucler cette première étape malgré une avarie très pénalisante.

Cette première étape a été dure. Dès la première nuit j'ai vu la batterie vraiment se décharger et au bout du deuxième jour je n'avais plus d'électricité. Après, pendant toute une semaine, ça a été le black out la nuit,
-Violette Dorange, navigatrice.

Je ne pouvais pas dormir, j'ai cru que j'allais abandonner 

La jeune Rochelaise a navigué pendant plus de 9 jours malgré une panne électrique à bord de son voilier de 6M50.
Elle termine 22e en série de cette première étape de la Mini-Transat. A 18 ans, la navigatrice a largué les amarres de La Rochelle le 5 octobre pour sa première traversée de l'Atlantique en solitaire, une course très exigeante car les voiliers sont exigus, et les conditions de vie à bord très spartiates. La jeune navigatrice, qui avait déjà traversé la Manche sur un Optimist à 15 ans, a fait preuve de perséverance et de courage pour ne pas abandonner malgré le manque de sommeil.

Le jour je rechargeais la batterie mais trop peu. Du coup je ne pouvais pas dormir, je me suis poussée à bout, j'ai cru que j'allais abandonner plus d'une fois, j'ai même eu des hallucinations. Quand il y avait du vent j'ai dû m'arrêter à la cape pour dormir. Maintenant que je suis arrivée je suis sous le coup des émotions parce que j'ai réussi à finir et rejoindre Las Palmas.

Violette Dorange a franchi la ligne après une navigation de 9 jours, 17 heures, 35 minutes et 30 secondes.

J'ai atteint mon objectif en allant jusqu'au bout de cette première étape. Pour la deuxième, il faut que je change de système parce que ça ne va pas. Sinon la navigation c'était trop bien. Au début j'étais dans le coup avec les bons, tout c'est bien passé sinon, j'ai adoré. J'ai bien profité, il y a juste ce problème de batterie qui a gâché l'étape. C'est comme ça qu'on apprend,
-Violette Dorange.

Violette Dorange
Vous pouvez suivre la course de Violette sur sa page Facebook.


 Pour voir ou revoir le portrait de Violette Dorange réalisé avant son départ à La Rochelle.

Sur le même sujet

Les + Lus