• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Marathon de Royan Côte de Beauté : dans la foulée de Bernard Khene, meneur d'allure

Bernard Khene est l'un des 13 meneurs d'allure du Marathon de Royan Côte de Beauté qui se court ce samedi 1er juin. / © Laurent Pelletier, France Télévisions
Bernard Khene est l'un des 13 meneurs d'allure du Marathon de Royan Côte de Beauté qui se court ce samedi 1er juin. / © Laurent Pelletier, France Télévisions

Quelque 3 500 participants disputent ce samedi matin la 5ème édition du Marathon de Royan Côte de Beauté. Incontournables dans ce type d'épreuves, les meneurs d'allure, comme Bernard Khene, donnent le tempo aux coureurs. 

Par EG avec P. Foucaud

Dans la foule des participants qui disputent ce samedi 1er juin le Marathon de Royan Côte de Beauté, il y a des "lièvres". 

Aussi appelés "meneurs d'allure", ils sont chargés d'aider les participants à rythmer leur foulée pour être sûr de passer la ligne d'arrivée au terme du parcours de 42 km 195.

Auparavant réservés à l'élite de la course à pied, les meneurs d'allure sont aujourd'hui incontournables dans les marathons.

C'est Dominique Chauvelier, quadruple champion de France de la discipline, qui en a eu l'idée.

Dans les colonnes du journal Libération en 2005, il expliquait. 

En 1980, avec Bernard Faure, on s'est demandé pourquoi les lièvres étaient réservés à l'élite. Ce sont ceux qui sont derrière qui en ont le plus besoin. 

Il a fallu attendre 1998 pour voir les meneurs d'allure se démocratiser ; c'était lors du Marathon de Paris.

4h45 au chrono

Ce samedi, la course royannaise aligne treize "lièvres pour la masse" sur la ligne de départ. Bernard Khene est l'un d'eux.

Il est programmé pour courir en un temps déterminé : 4h45.

Ancien joueur de tennis, il a déjà à son actif une vingtaine de marathons. 
Bernard Khene, meneur d'allure au Marathon de Royan


 

Sur le même sujet

Le capitiane d'Harmony

Les + Lus