• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Poitou-Charentes : les surveillants mobilisés en soutien à leur collègues agressés à la prison de Condé-sur-Sarthe

© France 3 Périgords - Pascal Tinon
© France 3 Périgords - Pascal Tinon

Les gardiens de prison organisent différentes actions ce mercredi en Poitou-Charentes pour protester contre l'agression de deux surveillants avec un couteau mardi dans la prison de haute-sécurité de l'Orne. Manifestations à Vivonne, Saintes, Rochefort, Angoulême et sur l'Île de Ré.

Par Valérie Prétot

Des surveillants du centre pénitentiaire de Saint-Martin-de-Ré se sont rassemblés dés 6 heures ce mercredi matin pour distribuer des tracts au rond-point de Rivedoux à l'entrée du pont de l'île de Ré.

Un barrage filtrant a entraîné des ralentissements sur le pont de l'île de Ré.
© Laurence Couvrand, ftv
© Laurence Couvrand, ftv

Cette mobilisation est organisée après l'agression de deux surveillants qui s'est déroulée mardi dans la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne.

A Rochefort, le personnel pénitentiaire bloque la prison ce matin selon le syndicat UFAP UNSA Justice.

Les surveillants de la maison d'arrêt d'Angoulême occupent les entrées et les sorties en signe de protestation tandis que ceux de Saintes organisent un rassemblement.

Les syndicats UFAP UNSA, FO et CGT ont aussi appellé à un mouvement d'action à la prison de Vivonne, dans la Vienne.
Ce matin, les prises de services ont été retardées d'un quart d'heure et une heure. Un mouvement de blocage pourrait avoit lieu demain selon un délégué syndical.


Il faut maintenant qu'il y ait des mesures politiques de prises car les agressions sont presque quotidiennes dans les prisons en France", Samuel Derhault, délégué régional UFPA UNSA.



 

Sur le même sujet

Le gravelot à collier

Les + Lus