Rochefort : 5 ans après l'accident de car qui avait coûté la vie à six adolescents, une première audience en justice

Cinq ans après l'accident de car qui avait coûté la vie à six adolescents, en février 2016 à Rochefort, la famille d'une des rescapés de l'accident, qui avait été grièvement blessée, demande l'indemnisation du préjudice moral et physique de leur fille. L'audience s'est déroulée ce 9 mars.

Le 11 février 2016 à Rochefort, la police procède à des investigations.
Le 11 février 2016 à Rochefort, la police procède à des investigations. © CAROLINE BLUMBERG, MaXPPP

Le 11 février 2016, six adolescents avaient été tués dans un accident entre leur car et un camion benne. La ridelle du camion, la porte métallique latérale de la benne, avait cisaillé le car. Cinq ans après les faits, l'affaire est toujours en instruction. Un procès pourrait se dérouler fin 2021.

Ce mardi, une première audience s'est déroulée devant le tribunal civil de La Rochelle. Une des rescapés demandait des indemnités après avoir été contrainte d'abandonner son projet professionnel. 

L'assureur refuse la prise en charge


En février 2016, l'adolescente faisait partie des passagers du car. Elle avait été grièvement blessée au bras. Depuis, la jeune femme a dû renoncer à son rêve professionnel qui était de devenir ébéniste. 
Son avocat demande une indemnisation du préjudice corporel subi.
 

Dans le cas de ma cliente qui a été blessée, ça va l'aider au quotidien, aujourd'hui, elle a besoin de l'assistance d'une tierce personne, et ça, ça a un coût, qui devrait être pris en charge, ce que l'assureur refuse aujourd'hui. 

Me Brice Giret, avocat de la victime.

Me Brice Giret est l'avocat de la victime.
Me Brice Giret est l'avocat de la victime. © France Télévisions

Selon l'avocat, l'assureur du camion benne, l'assurance SMA, tente de minorer ce préjudice. La société essayerait d'obtenir une indemnisation presque cinq fois inférieure à ce que demande la victime.
Au-delà de l'aspect financier, ce passage devant le tribunal permet à la victime de commencer à se reconstruire après ce drame. Drame dans lequel, il y a les défunts, les blessés, mais aussi les personnes victimes d'un traumatisme moral qui seront elles aussi indemnisées.
 

Ce qui est certain, c'est que pour beaucoup de victimes, les dédommagements, préjudices moraux vont être liés à l'issue du procès qui se déroulera dans le cadre de l'instruction correctionnelle, on est dans l'attente de ça pour savoir comment les avocats vont réorienter les intérêts de leurs clients.

Hervé Blanché, maire de Rochefort.

Le délibéré devrait être rendu d'ici un mois. 

La famille d'une des rescapées de l'accident grièvement blessée demande l'indemnisation du préjudice moral et physique de leur fille, qui a été contrainte d'abandonner son projet professionnel.
La famille d'une des rescapées de l'accident grièvement blessée demande l'indemnisation du préjudice moral et physique de leur fille, qui a été contrainte d'abandonner son projet professionnel. © France Télévisions


Reportage de Malvina Raud et Romain Burot 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société