Rochefort : les postiers formés pour éviter d'être mordus

Des facteurs de Charente-Maritime ont bénéficié récemment d'une formation pratique. Observation et flegme en sont les clés pour revenir de la distribution du courrier sans blessure, ni accrocs. En 2019, 14 de ces professionnels avaient subi des morsures de chien dans l'exercice de leur fonction.
Caroline Roignant, éducatrice canine et factrice forme ses collègues
Caroline Roignant, éducatrice canine et factrice forme ses collègues © Pascal Simon - France Télévisions
Le gros chien jappe et saute à hauteur d'épaule de la factrice... Difficile de ne pas lever les mains en réflexe et de crier... C'est justement le contraire de ce qu'il faut faire... Caroline Roignant conseille plutôt de croiser les bras et de regarder ailleurs "On reste calme, j'ignore le mauvais comportement du chien". Et effectivement, les aboiements et les assauts s'arrêtent tout de suite.
L'exercice de sensibilisation aux risques canins pour les facteurs de Rochefort comprend ces démonstrations. Pour cela, l'éducatrice, également factrice, est venue avec Fidji et Idra. Elle apprend à ses confrères à adopter le bon comportement face aux chiens, des postures bien précises, applicables facilement au quotidien. 
 

Parfois on pense quand le chien remue la queue qu'il est plutôt en confiance. Pas forcément ! C'est toujours bien utile de le rappeler ce qui permet d'approcher en prudence, d'éviter de se faire mordre.

Thomas Boulais, facteur à Rochefort

Observer !

Adopter la bonne attitude, c'est avant tout être attentif au comportement du chien. Il faut savoir repérer les signaux chez l'animal. 
 

Chez le chien, il y a des signaux d'apaisement, comme des clignements des yeux, des bâillements, ils tournent la tête, ont des mouvements saccadés, ou plus lents. Ils vont s'asseoir au loin, se coucher, se secouer, en fait ils sont en train de communiquer avec nous, ils essayent d'avoir une intention pacifique pour apaiser la situation. 

Caroline Roignant, formatrice aux risques canins

Le chien, premier risque du métier !

Des vidéos viennent compléter la formation pour que les employés visualisent les mauvais comportements. Chaque année en France, plus de 2000 morsures sont à déplorer chez les facteurs, occasionnant autant d'accidents du travail. D'où l'importance de les former.
 

Un accident sur deux, grosso modo, peut être imputable aux morsures de chien. On se doit en tant que manager d'être le garant de la sécurité et la sûreté des facteurs.

Didier Marchand, Responsable adjoint



Forts de ces conseils de flegme, les facteurs repartiront en tournée, mieux armés qu'avant pour mieux appréhender, le meilleur ami de l'Homme.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux société