Bannière résultats municipales

Municipales. À Rochefort, rien ne va plus entre le socialiste Rémi Letrou et le centriste Alexis Blanc

Le projet de fusion de listes du socialiste Rémi Letrou et du centriste Alexis Blanc pour tenter de battre le maire sortant Hervé Blanché a pas fait long feu. Pour autant, des colistiers d'Alexis Blanc sont aujourd'hui sur la liste de Rémi Letrou.

Façade de la mairie de Rochefort (Charente-Maritime)
Façade de la mairie de Rochefort (Charente-Maritime) © Google Street View

Hervé Blanché, le maire sortant Les Républicains de Rochefort doit se sentir pousser des ailes. Sorti largement en tête du premier tour des élections municipales le 15 mars dernier, il semble avoir une autoroute devant lui pour le second tour. Ses opposants, le socialiste Rémi Letrou et le centriste Alexis Blanc avaient le projet de fusionner leur liste. À eux deux, ils avaient obtenu 35% des voix. Mais ils n'ont pas réussi à s'entendre et Alexis Blanc a finalement décidé de ne pas rejoindre le candidat socialiste. Neuf de ses colistiers en revanche ont accepté de figurer sur la liste socialiste.

Mardi 2 juin, coup de théâtre

Les choses auraient pu s'arrêter là. Mais mardi dernier, jour de dépôt des listes pour le second tour, surprise ! S'il y a bien une liste Rémi Letrou, il y a aussi une liste Alexis Blanc où ce dernier a intégré les neuf co-listiers qui sont sur la liste socialiste. Comme il n'est pas possible d'être candidat sur deux listes différentes, le préfet de Charente-Maritime ne valide pas la liste d'Alexis Blanc. Ce dernier a déposé un recours administratif dont on aura le résultat vendredi 5 juin.

"Alexis Blanc dit tout et son contraire"

Interrogé sur cette ultime péripétie, le candidat socialiste Rémi Letrou s'agace des revirements d'Alexis Blanc. "Alexis Blanc dit tout et son contraire. Il était parfaitement au courant de la fusion. Il savait quels étaient les places et les rangs que nous proposions à ses colistiers. Il l'a acté au téléphone et toute mon équipe a entendu sa parole. Maintenant il dit le contraire."

De son coté, Alexis Blanc n'a pas du tout la même analyse. Selon lui, il a bien accepté de fusionner avec Rémi Letrou, mais il aurait réalisé au moment du dépôt de liste que rien ne correspondait avec l'accord passé entre les deux hommes. Il va même plus loin et porte des accusations graves.

On m'a présenté un document que j'aurais soi-disant signé pour autoriser la fusion, mais il n'était pas de ma main et ne portait pas ma signature. Donc Rémi Letrou a produit un faux.
- Alexis Blanc, candidat divers centre

Le maire sortant préfère parler de son projet

Pour Hervé Blanché, le maire sortant qui va affronter ce deuxième tour sans grande inquiétude, "c'est une histoire étonnante, pitoyable même. Le problème dans cette affaire, c'est que Monsieur Blanc et Monsieur Letrou ont des égos surdimensionnés et ils ne pensent pas aux Rochefortais".

Leurs magouilles politiciennes, j'en ai rien à faire !
- Hervé Blanché, maire sortant DVD de Rochefort

Sur le marché de Rochefort ce matin, les Rochefortais ne semblaient pas très préoccupés par ces péripéties électorales.

On a d'autres problèmes. C'est important les élections, mais on 'a d'autres problèmes.
- Une habitante de Rochefort

Reportage de Frédéric Cartaud, Pascal Simon et Christophe Pougeas : 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter