Rochefort : débrayage à l'usine Simair pour des augmentations de salaire

Rochefort : débrayage à l'usine Simair
Reportage d'Olivier Riou, Pierre Lahaye et Nicolas Colombeau.

Une demi-journée de débrayage pour exiger de la direction une amélioration de leur pouvoir d'achat. Les employés de l'équipementier aéronautique demandent une revalorisation de leurs salaires de 1%. C'est encore trop pour la direction.

Par Bernard Dussol

Les NAO (Négociations annuelles obligatoires) passent et les employés de Simair ne voient pas leur fiche de paye s'améliorer. Leur entreprise est spécialisée dans la fabrication de pièces et de sous-ensembles destinés à la construction d’aérostructures. Comprenez que les éléments composant le fuselage ou la voilure d'un avion sortent directement de l'usine de Rochefort.

Une soixantaine de grévistes s'est rassemblée devant l'usine, à l'appel de la CGT et de FO. Récemment la direction du site a annoncé que les donneurs d'ordre exigeaient une réduction de 36 % sur le prix des pièces qui sortent des ateliers. Un coup de massue qui a forcé les responsables a rationnaliser encore leur chaîne de fabrication afin de réduire leurs coûts. Difficile, dans ces conditions, de dire "oui" à une revalorisation des salaires, même minime.



Sur le même sujet

Interview de Bruno Belin, président du conseil départemental de la Vienne

Les + Lus