• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Royan : Didier Quentin condamné pour prise illégale d'intérêts

© MaxPPP
© MaxPPP

Le député-maire de Royan, Didier Quentin, a été condamné aujourd'hui à 7500 euros d'amende pour prise illégale d'intérêt dans l'affaire dite "des terrains de Belmont". La condamnation s'est faite dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité au tribunal de Saintes (17).

Par Bernard Dussol

Nos confrères de Sud-Ouest qui révèlent cette affaire indiquent que Didier Quentin s'estime "coupable mais pas responsable" dans une affaire qui avait fait beacoup de bruit en 2009. Une association, Natura durable, avait déposé plainte en contestant le projet de PLU approuvé par le conseil municipal le 27 mai 2007.

Ce projet faisait passer en effet les bois de Belmont, propriété de la famille du député-maire, en espace boisé classé. Le PLU définitif, voté par le maire en juin 2008 classait une partie de ces terrains, environ 5 hectares, en "zone destinée à une urbanisation future à moyen terme", et ce malgré l’avis défavorable du commissaire enquêteur.

Didier Quentin évoque une machination politique montée par l'un de ses anciens directeurs de services et parle de "revanche politique". La justice en a décidé autrement en le condamnant pour "prise illégale d'intérêt".

Sur le même sujet

La centrale photovoltaïque d'Essendieras

Les + Lus