Royan : le phare de Cordouan accueille de nouveau les visiteurs

Après plus de 3 mois de fermeture, le phare de Cordouan a rouvert aux visiteurs ce samedi 11 juillet. Chaque jour, 200 personnes pourront monter les 301 marches de l'édifice et admirer une vue à couper le souffle. 

Le phare de Cordouan accueille de nouveau les visiteurs après plus de trois mois de fermeture.
Le phare de Cordouan accueille de nouveau les visiteurs après plus de trois mois de fermeture. © Cédric Cottaz - France Télévisions
Après 3 mois bloqués à quai, le Jules Verne 3 peut enfin prendre le large, direction le phare de Cordouan. Un retour aux affaires et en mer qui redonne le sourire à Franck Palacin, armateur royannais à la tête d'une flotte de 3 navires.

Je pense que l’on rentre dans une vraie saison à partir aujourd’hui parce que la visite du phare représente près de 50 % de notre activité.

Franck Palacin, armateur

À bord, pour rejoindre le phare du bout du monde, 90 passagers. Des visiteurs venus en couple ou en famille, très heureux de pouvoir enfin prendre l'air du large. 

C’est très sympa, je suis très contente d’être là, la température est idéale et ça fait du bien de faire un peu de bateau.

Une touriste 

Près de 200 visiteurs pourront gravir chaque jour les 301 marches du phare.
Près de 200 visiteurs pourront gravir chaque jour les 301 marches du phare. © Cédric Cottaz - France Télévisions

301 marches et une vue à couper le souffle

Après 40 minutes de navigation, retour sur la terre ferme et un premier défi s'annonce pour l'ensemble des passagers. Il leur faut gravir première les 301 marches de phare avant d'arriver au sommet et d'admirer un paysage à 360 degrés. 

Le phare du bout du monde attend maintenant son classement au patrimoine mondial de l'Unesco. Il devait être annoncé en ce début de mois de juillet, mais la pandémie en a décidé autrement. Il faudra désormais s'armer de patience, puisque l'annonce n'est pas prévue avant la fin de l'année 2020. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter