L'état de catastrophe naturelle reconnu par l’État pour les communes inondées de Charente-Maritime

Les habitants des communes sinistrées par les crues en Charente-Maritime vont pouvoir commencer leur dossier pour les assurances. L'arrêté de catastrophe naturelle devrait paraître vendredi dans le Journal Officiel

L’arc de Germanicus, emblème de la ville, a toujours les pieds dans l'eau.
L’arc de Germanicus, emblème de la ville, a toujours les pieds dans l'eau. © Laurent Pelletier, France Télévisions

L'arrêté devrait être publié au Journal Officiel vendredi, l'état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu par l’État  pour les communes de Saintes, les Gonds,  Courcoury, Chaniers,  Dompierre-sur-Charente,  Chérac, Bussac-sur-Charente et Saint-Sever. 

Dès que les arrêtés seront publiés au Journal Officiel, les habitants sinistrés auront dix jours pour constituer leur dossier pour l'assurance et faire évaluer le montant des dégats et donc des indemnisations.

Il est conseillé de prendre des photos du niveau de l'eau dans les habitations et de ne rien jeter de ce qui a été abîmé par l'eau. Pour pouvoir se débarasser des objets ou meubles inutilisables il faut attendre le passage des experts ou avoir un accord écrit de votre compagnie d'assurance.

Pour ne pas vous perdre dans les démarches administratives, consultez les conseils  étaillés dans cet  article.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo climat environnement