Sur l'île de Ré, les enfants de L'École Buissonnière ont classe sur la plage ou dans les bois

Publié le
Écrit par Valérie Prétot
L'Ecole Buissonnière a ouvert ses portes en septembre à Sainte-Marie sur l'île de Ré.
L'Ecole Buissonnière a ouvert ses portes en septembre à Sainte-Marie sur l'île de Ré. © France Télévisions

L'École Buissonnière a ouvert ses portes en septembre dernier à Sainte-Marie sur l'île de Ré. Huit enfants de classe maternelle sont scolarisés dans cette école privée qui a la particularité d'organiser ses cours en extérieur. Les enseignants s'inspirent d'un modèle scandinave.

Vous rêviez d'école buissonnière ? Caroline vient d'en ouvrir une sur l'île de Ré, et c'est en pleine nature que les huit enfants de sa classe maternelle vont à l'école.

Hiver comme été, tout se passe en extérieur. Cette école alternative, baptisée L'École Buissonnière, s'inspire d'un modèle scandinave dont le concept est la Pédagogie Par la Nature.

"Vous avez ici le canapé forestier où nous nous rassemblons avec les enfants. Nous avons aussi des hamacs pour qu'ils puissent se reposer, des toilettes sèches et le robinet des bois pour l'eau", détaille Caroline Cartalas, à l'origine de l'École Buissonnière.

Cette éducatrice de formation se passionne pour cette pédagogie depuis plusieurs années. Après avoir organisé des ateliers inspirés par cette méthode, les mercredis et pendant les vacances scolaires, elle a eu l'autorisation d'ouvrir cette classe maternelle à la rentrée dernière. 

L'École Buissonnière est accueillie sur un terrain du camping des Grenettes à Sainte-Marie.

Peu importe le froid, les apprentissages se déroulent dans la nature. Ce jour-là, Marguerite est assise sur un tronc d'arbre dans le canapé forestier, un petit théâtre de verdure confectionnée avec des branches et des brindilles. Elle va aborder la notion du temps, le jour et la date, bien emmitouflée dans sa parka d'hiver.

Classe sur la plage ou dans les bois

Le petit groupe se prépare pour une nouvelle étape de la journée de classe. Un par un, les enfants disposent leur gourde d'eau dans la petite charrette qui les accompagnera pour leur sortie en forêt. À L'École Buissonnière, les apprentissages se font sur la plage ou dans les bois de l'île de Ré. 

Les enseignantes ont l'habitude de puiser dans la nature les matériaux destiné à la création artistique. Ce jour-là, il s'agit de ramener des pommes de pins pour fabriquer des petits lutins. Le Réseau Pédagogie par la Nature préconise d'utiliser des éléments naturels pour les apprentissages.

Je vois une grande différence dans la capacité de concentration des enfants, leur motivation et leur apaisement. À la fin de la classe, tout le monde est heureux

Marguerite, enseignante

Marguerite vient de l'école publique. Cette enseignante a été séduite par cette méthode alternative. Elle a suivi une formation au sein du Réseau Pédagogie par la Nature après avoir enseigné pendant plusieurs années en région parisienne. En disponibilité de l'Éducation nationale, elle a rejoint Caroline pour l'ouverture de la classe maternelle.

Depuis le début de l'année scolaire, Marguerite observe les progrès des élèves. "Je suis très impressionnée par la cohésion du langage. Le petit groupe est également très soudé. Je vois aussi une grande différence dans la capacité de concentration des enfants, leur motivation et leur apaisement. À la fin de la classe, tout le monde est heureux", constate cette institutrice.

"Les enfants apprennent beaucoup mieux parce qu'ils partent de leurs propres intérêts pour aller vers les apprentissages. L'apprentissage n'est pas posé à un moment parce que la maîtresse a décidé qu'on allait travailler telle compétence. La découverte d'une compétence vient des élèves", assure Marguerite Davault, professeure des écoles à l'École Buissonnière.

Des parents enchantés  

Les parents, venus déposer leurs enfants, semblent enchantés par cette expérience hors du commun. Ils ont anticipé cette matinée de froidure en équipant les enfants de combinaison de ski. "C'est une expérience de vie exceptionnelle", se réjouit Manon Querjela qui estime que sa fille de 5 ans se souviendra de cette scolarité.
"Profitez autant de la plage que des bois, c'est une chance en or pour elle", se réjouit Marine Serpette, maman de Janelle, 2 ans.

"À cet âge-là, ils ont besoin de bouger. Ils ont besoin de faire leurs propres expériences. Les enfants nous imitent, donc en voyant comment on arrive à respecter l'endroit dans lequel on vit, ils apprennent des choses", analyse Guillaume Vaux, le papa d'Arthur, âgé de 4 ans.

Cette école est privée et les parents d'élèves déboursent 175 euros par mois. Dans cet écrin de nature, l'École Buissonnière envisage d'accueillir 14 enfants dès la rentrée prochaine.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.