Tour de France : avant le départ de l'île d'Oléron, Christian Prudhomme testé positif au coronavirus

Comme prévu dans le strict protocole sanitaire de ce Tour de France 2020, l'ensemble des coureurs et des personnes de l'organisation de la course ont passé des tests pour la COVID-19 ces derniers jours. Un cas positif : le directeur du Tour en personne.

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France
Christian Prudhomme, directeur du Tour de France © Valery Hache / AFP
"Tout a été fait pour que la bulle soit saine" ; voilà ce que déclarait Christian Prudhomme il y a dix jours à l'AFP en évoquant le protocole sanitaire stricte qui a été mis en place pour cette édition 2020 de la Grande Boucle. Alors qu’une première vague de tests PCR avait été effectuée avant le départ de la 9ème étape à Laruns dans les Pyrénées, l’autre moitié des 650 sportifs et membres du staff des 22 équipes engagées avait été contrôlée hier à La Rochelle. Les résultats étaient attendus avant le départ ce matin au Château d’Oléron et, surprise, mauvaise surprise, le directeur de la plus grande course du monde a été contrôlé positif.

Sur un Tour normal, la journée de repos est synonyme, bien sûr, de récupération et de soins prolongés avec les équipes médicales. Sur un Tour normal, cette trêve est aussi l’occasion de prendre un peu de temps avec ses proches et ses amis, voire de répondre aux sollicitations de certains médias. Mais voilà, ce tour est tout sauf normal et c’est une journée de repos bien stressante qu'ont vécu les coureurs en Charente-Maritime. Une épée de Damoclès bien stressante, alors que certains, avant la première étape, se demandaient si la compétition allait pouvoir aller à son terme. "Si le Tour va jusqu'à Paris, ce sera déjà une réussite", reconnaissait Romain Bardet de l’équipe AG2R La Mondiale.

Pour rappel, le règlement prévoit l’exclusion d’une équipe entière si deux de ses membres sont déclarés positifs sur sept jours. L’Union Cycliste International avait bien tenté d’assouplir ce protocole en considérant que les contrôles ne pourraient concerner que les coureurs, mais l’État français, devant l’évolution de la pandémie dans les pays, a retoqué cette décision. Suite aux tests effectués ces derniers jours, tous les coureurs du peloton sont négatifs et peuvent poursuivre la course qui relie aujourd'hui les îles de Ré et d'Oléron. Christian Prud'homme, lui, doit quitter le Tour pendant une semaine. Ce matin, au micro de nos confrères de France 2, il se voulait rassurant : "je veux relativiser tout ça ; il y a eu n 30.000 morts en France et moi je vais très bien". Quatre autres personnes de quatre équipes différentes ont également été testées positives et sont, elles aussi, parties en quatorzaine.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport coronavirus/covid-19 santé société