Cet article date de plus de 6 ans

Angoulême : la chute mortelle d'un ado de 14 ans

La balade entre amis a tourné au drame. Samedi après-midi, un adolescent âgé de 14 ans est passé au travers du toit d'un bâtiment désaffecté à Angoulême. Une cellule psychologique a été mise en place au lycée Maurice Genevoix où il était élève.
Les entrepôts désaffectés des Chais Montaigne à Angoulême.
Les entrepôts désaffectés des Chais Montaigne à Angoulême. © Google Street View
L'adolescent était accompagné par deux amis lorsqu'il est passé au travers d'une plaque d'éverite, un matériau utilisé pour les toitures des chais Montaigne, une série de plusieurs bâtiments désaffectés à Angoulême depuis des années.

Appelés en urgence, les pompiers d'Angoulême ont immédiatement pris en charge le jeune homme vers l'hôpital de Gignac mais il est décédé pendant son transport.

L'ado de 14 ans était un judoka confirmé et il était élève au lycée Maurice Genevoix de Châteauneuf-sur-Charente (16) où la direction a décidé la mise en place d'une cellule psychologique pour assister les élèves et les enseignants à partir de ce lundi matin.

Les chais Montaigne sont sans activité depuis plusieurs années et ces bâtiments étaient devenus un lieu très fréquenté par les graffeurs. Bruno Vidalinc, un homme d’affaires basque, avait racheté cette fiche industrielle il y a dix ans. Sur ce terrain de 4 hectares, il avait le projet de raser les bâtiments pour construire un centre commercial et des bureaux.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers