Un père tue sa fille et blesse grièvement son gendre à Garat en Charente

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux
Une femme tuée à Garat près d'Angoulême
Une femme tuée à Garat près d'Angoulême © Christophe Guinot, France Télévisions

Une femme a été tuée par arme à feu ce mercredi en début d'après-midi à Garat près d'Angoulême (Charente). Les faits auraient eu lieu en pleine rue aux alentours de 14 heures. Arrivé sur place, le maire, Hervé Ramat, a pu échanger avec le suspect. "Il m'a dit : 'J'ai tué ma fille'".

Le drame s'est déroulé aux alentours de 14 heures à Bragette, sur la commune de Garat près d'Angoulême, en Charente. Une femme a été tuée par arme à feu. 

Selon les premiers témoignages recueillis auprès des voisins par notre équipe sur place, un père aurait abattu sa fille et blessé son gendre.

Selon ces témoignages, le père, âgé de 70 ans environ, aurait d'abord tiré sur sa fille, la tuant sur le coup. Il aurait ensuite grièvement blessé son gendre. Un massage cardiaque lui aurait été prodigué avant son évacuation vers l'hôpital d'Angoulême, toujours selon ces mêmes sources. Son état de santé est stable et ses jours ne sont pas en danger. Des tirs auraient également visés une maison voisine sans faire de blessé.

Le maire de la commune est arrivé sur place très rapidement. "J'ai vu le Monsieur (...), j'ai pu discuter avec lui, explique Hervé Ramat. Je lui ai demandé ce qu'il s'était passé. Il m'a dit : 'J'en ai ras le bol, ils me font tous ch...er. J'ai tiré sur ma fille. J'étais mieux en Dordogne'. Je pensais l'avoir raisonné. Et là, il est parti avec sa voiture. Il m'a dit : 'j'vais voir mon fils et je me suicide.'" 

Stéphanie Aouine, la procureure de la République d'Angoulême que nous avons pu joindre, explique que l'homme aurait tendu une embuscade à ses victimes. Il aurait attendu armé de son fusil que sa fille et son gendre sortent de leur domicile. Il a alors ouvert le feu. Son acte était donc prémédité.

Il avait des antécédents judiciaires pour des faits de violence mais aussi pour des menaces proférées déjà contre sa fille.

Il a été interpellé dans l'après-midi près d'un étang en Dordogne où il comptait apparemment se donner la mort. Il est depuis en garde à vue et une enquête est ouverte pour assassinat et tentative d'assassinat.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.