FIBD 2019 : le palmarès complet

Publié le Mis à jour le
Écrit par Luc Barré
Extrait afiche FIBD 2019
Extrait afiche FIBD 2019 © FIBD

Le palmarès du 46e festival international de la bande dessinée d'Angoulême a vu samedi le sacre de l'Américaine Emil Ferris, Fauve d'or du meilleur album pour "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres - livre premier".
 

le palmarès complet du Festival d'Angoulême 2019 :
            
FAUVE D'OR, PRIX DU MEILLEUR ALBUM :
            - "Moi, ce que j'aime, c'est les monstres - livre premier" (Monsieur Toussaint Louverture), d'Emil Ferris
           
FAUVE PRIX SPÉCIAL DU JURY :
            - "Les Rigoles" (Actes Sud BD), de Brecht Evans
           
FAUVE RÉVÉLATION :
            - "Ted drôle de Coco" (Atrabile) d'Émilie Gleason
           
FAUVE DE LA SÉRIE :
            - "Dansker" (Presque lune), de Halfdan Pisket
           
FAUVE PATRIMOINE:
            - "Les travaux d'Hercule" (2024), de Gustave Doré
           
FAUVE JEUNESSE :
            - "Le prince et la couturière" (Akileos), de Jen Wang
           
FAUVE POLAR/SNCF :
            - "Villermine, tome 1, l'homme aux babioles" (Sarbacane), de Julien Lambert
           
PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE :
            - "Expérimentation", revue libanaise du collectif Samandal
           
GRAND PRIX DU FESTIVAL :
            - Rumiko Takahashi pour l'ensemble de son oeuvre
           
PRIX RENÉ GOSCINNY DU SCENARIO :
            - Pierre Christin pour "Est-Ouest" (Dupuis) et l'ensemble de son oeuvre
           
FESTIVAL OFF - PRIX DU COURAGE ARTISTIQUE :
            - Jamon Y Queso pour "La cauchemar d'Obi" (L'Harmattan)
           
PRIX DES LIBRAIRES DE BD:
            - "Il faut flinguer Ramirez" (Glénat) de Nicolas Petrimaux
           
FIBD 2019 : le palmarès complet

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.