Gastronomades, pour les écoliers et les aînés seulement !

Annulées du fait de la pandémie et de ses contraintes sanitaires, les Gastronomades 2020 d'Angoulême ont toutefois honoré le traditionnel repas concocté par des chefs étoilés pour des restaurants collectifs. Petites et grandes papilles de Soyaux ont pu le déguster...

Les petits écoliers sont des goûteurs sans complexe, une franchise rafraîchissante pour les chefs.
Les petits écoliers sont des goûteurs sans complexe, une franchise rafraîchissante pour les chefs. © Pascal Simon (FTV)
Matthieu Brudo, chef étoilé au guide Michelin, a quitté un temps les cuisines de son restaurant charentais, pour une autre, celle de la restauration collective de Soyaux.
 

Dans n’importe quelle cuisine, on se sent un peu à la maison ! C’est le lieu dans lequel on passe pas mal de temps, en collectivité ou en restauration traditionnelle. Je suis content de voir ces recettes en plus petites portions, apportées dans les écoles. Je suis très curieux de voir le résultat avec les enfants !

Matthieu Brudo, chef  « Le Moulin de la Tardoire » 


Avec un autre chef étoilé, ils ont pensé et créé ce menu pour les Gastronomades. Cette opération a lieu tous les ans en marge du festival de la bonne bouffe, annulé cette année, elle permet de faire découvrir de nouvelles saveurs dans les écoles de de l'agglomération comme dans cette maternelle à Soyaux.

J'aime pas / Miam miam !

Le chef présente son entrée, de la betterave... "Dedans, il y a du cumin, c'est comme un petit biscuit sablé, c'est pour vous faire découvrir, le fromage c'est du fromage frais de chèvre"... "J'aime pas..." Les enfants ne sont pas tous convaincus...

Le plat, de l'échine de porc avec sa purée, semble mieux apprécié ! "C’est très bon ! Moi ce que je préfère c’est la purée !". Ces petits gourmets sont donc un peu plus sincères que les dégustateurs habituels … Un véritable partage... 
 

Par rapport à des clients, comme les clients de mon restaurant, on a un retour qui est complètement vrai. Il n'y a pas de façade, on est sur le naturel des enfants et c’est très bien de les voir goûter quelque chose qu'ils n’ont pas l’habitude de goûter...

Matthieu Brudo, chef « Le Moulin de la Tardoire » 


Pour les plus grands, les chefs des cuisines collectives qui ont réalisé les menus, c'est aussi un moment, unique dans l'année et bénéfique à tout point de vue.
 

Ça nous permet de nous remettre aussi un petit peu les bases de notre métier en mémoire et de pouvoir faire participer les enfants, déguster des produits locaux qu’ils n’ont pas forcément l’habitude de manger en cours d'année !

Gérard Goguet, responsable de la restauration municipale de Soyaux


Chaque année, près de 14 000 repas servis dans les écoles et les EHPAD. Histoire de faire découvrir de nouvelles saveurs aux papilles des plus petits et de réveiller de bons souvenirs aux aînés.

Reportage de Bruno Pillet et Pascal Simon
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture festival événements sorties et loisirs