Jean-Louis Menanteau, le fondateur de la NEF à Angoulême est décédé.

Le fondateur de la NEF, la salle de spectacles d'Angoulême, est décédé. Jean-Louis Menanteau était âgé de 59 ans, il avait fondé la salle de musiques actuelles en 1990 et avait lancé le festival de rock indépendant, la Garden Nef Party.

Jean-Louis Menanteau luttait contre la maladie, mais elle a triomphé. Le fondateur de la Nef, la salle de musiques actuelles d'Angoulême est mort dans la nuit de mardi à mercredi. Il était âgé de 59 ans.

Il avait d'abord créé avec d'autres passionnés un lieu à part, le Mazouing, à Angoulême. Un lieu à mi-chemin entre le bar et la salle de concert dans lequel s'étaient notamment produits les Rita Mitsouko. Puis le Mazouing s'est transformé en salle de spectacles de 700 places inaugurée en 1993 avec un concert de Maceo Parker.  La Nef, aujourd'hui internationalement reconnue, était née. S'y sont succédés des grands noms de la musique comme Noir Désir, IAM, Ben Harper ou Assaf Avidan.

Pour Baptiste Desvilles, le directeur-adjoint et programmateur de la NEF, Jean-Louis Menanteau était un précurseur :

Il a permis d'émanciper les musiques actuelles sous toutes leurs formes, qu'elles soient grand public ou pas (...) Il a toujours été un défenseur du rock et des musiques actuelles en général.

Baptiste Desvilles, programmateur et directeur adjoint de la NEF

 

La Nef, lieu incontournable des musiques actuelles dans la région, s'est petit à petit agrandie avec l'arrivée de plusieurs studios d'enregistrement. Jean-Louis Menanteau avait quitté Angoulême en 2011 pour prendre la direction de la Cigale à Paris.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture décès