Ruelle-sur-Touvre : près de trois tonnes de déchets dans une décharge sauvage

A Ruelle sur Touvre, en Charente, jeudi, une trentaine d'habitants a répondu à l'appel d'un militant pour dégager des tonnes de détritus entassés en pleine nature.

Des tonnes de détritus ont été ramassés dans une décharge sauvage à Ruelle-sur-Touvre, en Charente, jeudi.
Des tonnes de détritus ont été ramassés dans une décharge sauvage à Ruelle-sur-Touvre, en Charente, jeudi. © Christophe Guinot / France Télévisions

Ils ont formé une chaîne humaine dans le sous-bois pour venir à bout d'années de dépôts sauvages dans leur commune. Une trentaine d'habitants de Ruelle-sur-Touvre a passé l'après-midi de jeudi a ramasser des pneus, vieux matelas et autres débits plastiques.

« Là autant, en si peu de longueur, j'arrive pas à comprendre comment on peut faire ça, en fait », témoigne l'un des participants. 

Des bénévole s'activent jeudi pour nettoyer la décharge sauvage à Ruelle-sur-Touvre (16).
Des bénévole s'activent jeudi pour nettoyer la décharge sauvage à Ruelle-sur-Touvre (16). © Liane Courté - France Télévisions

Sur le chemin de la combe aux robins, la décharge offre, en ce jour férié de l'ascension, une tâche colossale aux bénévoles.

Un autre participant reste tout aussi ébahi devant les trouvailles de l'équipe : « Y'a du gravât, des sièges de voitures. Tu te rends compte la surface ? » 

Trois tonnes ramassées

Tous ont répondu à l'appel de Mathieu. Il ne fait partie d'aucune association, mais il a fait de la lutte contre les déchets un combat personnel. 

J'ai toujours fait ça. On me dit c'est peut-être dans mon ADN.

Mathieu, bénévole, organisateur du nettoyage de la décharge sauvage

« Je suis attristé, dégoûté du comportement de certains qui peuvent gâcher la nature », commente celui qui estime agir juste comme citoyen. Pour lui, il est temps de se retrousser les manches et de passer à l'action : « Tout le temps, tout le temps… J'ai toujours fait ça. Comme on m'a dit c'est peut-être dans mon ADN », poursuit-il.

Loïs, 10 ans, est venu prêter main forte et est tombé sur cette pièce de voiture jetée en pleine nature.
Loïs, 10 ans, est venu prêter main forte et est tombé sur cette pièce de voiture jetée en pleine nature. © Christophe Guinot / France Télévisions

En à peine 20 minutes, déjà plusieurs centaines de kilos de déchets. Parmi les bénévoles, Loïs, 10 ans, est venu prêter main forte. Le jeune garçon forge son esprit citoyen.

« Tous ceux qui mettent des déchets, c'est pas normal », commente-il. « Il vaut mieux les mettre à la déchetterie, pas dans la nature, parce que comme ça la terre elle reste toujours en vie. »  

Une fois récupérés, les bénévoles trient l'ensemble des détritus ramassés. D'habitude, Mathieu agit seul. Pour la première fois il a le soutien de la commune de Ruelle, de l'agglomération d'Angoulême et d'associations. Un brin utopiste, cette aide lui donne « envie de croire en ce monde et en la fin d'un monde idiot, stupide et ignorant surtout ».

L'initiative sera amenée à se répétée dans les mois à venir en Charente. En une matinée, plus de 3 tonnes de déchets ont été ramassés. 

Le reportage de Liane Courté et Christophe Guinot :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement nature