Charente : l'ancienne piscine d'été de Cognac investie par des artistes de Street Art

Depuis deux ans, l'ancienne piscine d'été de Cognac était à l'abandon. Elle reprend vie en devenant le terrain de jeu d'un collectif d'artistes qui veut en faire un site de créations éphémères et populaires. Ils se sont mis au travail dès la fin du confinement.

Pour de nombreux Cognaçais, l'ancienne piscine municipale de la ville, ouverte au début des années 60, évoque des souvenirs d'enfance et de jeux, c'était le rendez-vous des vacances et des jours ensoleillés. Depuis deux ans, maintenant ce lieu très populaire est devenu une friche vouée à l'abandon.

Un an pour que les artistes s'expriment

C'était sans compter sur la détermination des membres de l'association "Eprouvette" qui se sont donné pour mission de développer les projets artistiques conceptuels dans le Cognaçais. Ils ont récupéré les clés de la piscine pour un an et ont invité les artistes à venir s'exprimer.

Les friches en général sont toujours très prisées par les artistes de Street Art. Ici, l'idée c'est que les artistes puissent venir s'exprimer y compris dans le bassin qu'ils soient sculpteurs, grapheurs. L'idée c'est que le bassin devienne, lui aussi, une œuvre.
- Aurélie Pinard, association "Eprouvette"

Les anciens sanitaires transformés en lieu d'exposition

L'initiative a rapidement séduit à la fois les Cognaçais et les artistes. Les premiers ont partagé avec l'association des photos de famille, des vidéos, des souvenirs de journées de pique-nique autour de cette piscine qui était très populaire, les seconds ont été nombreux à se montrer intéressés par le côté insolite du projet artistique.

La piscine, c'était vraiment un lieu populaire pour tous les Cognaçais. On cherchait un endroit pour inviter les artistes, créér un lieu de vie et de rencontres entre artistes et Cognaçais, c'est l'endroit idéal, un vrai lieu de vie populaire.
-Aurélie Pinard, association "Eprouvette"

Les projets proposés par les artistes sont très variés et couvrant une large palette du Street Art. Des performances aussi parfois inattendues comme les décors végétaux réalisés par l'association "Jardins respectueux" qui a investi l'intérieur des locaux jusqu'aux douches et aux toilettes.

Les douches sont recouvertes d'un décor végétal réalisé par les membres des "Jardins Respectueux", une sorte de revanche de la nature sur les constructions des hommes.

C'est comme si la piscine était abandonnée depuis longtemps. C'est l'invasion de la nature qui foisonne. Elle vient du parc et reprend ses droits.
- Rémy Marcotte, Jardinier Paysagiste, association « Jardins respectueux »

Une baleine en matériau de récupération

Le street Artiste Mathieu Perronno, lui, s'est inspiré du matériel récupéré sur place pour dessiner une baleine géante sur les murs des tribunes.

Pendant le confinement, j'étais un des seuls à pouvoir venir donc j'ai rangé et petit à petit j'ai glané tous les matériaux qui traînaient. Je les ai réutilisés pour réaliser la tête d'une baleine qui se promène sur la tribune. Il y a des palmes, des ronds de ligne d'eau, des plots, une bâche retrouvée dans la poubelle. Des matériaux qui étaient présents sur site et qui m'ont servi à réaliser cette œuvre.
Mathieu Perronno, street artiste

L'ancienne piscine d'été est située au cœur du Parc François 1er, un site classé et très apprécié des Cognaçais. Les artistes pourront en disposer pendant un an pour y réaliser leurs projets artistiques éphémères. Pour l'instant, le bâtiment n'est pas accessible au public et les visites sont interdites mais les artistes espèrent pouvoir faire découvrir leur travail au public, le temps d'avoir toutes les autorisations nécessaires.

Découvrez dans notre reportage les réalisations de l'association "Eprouvette" à l'ancienne piscine d'été de Cognac.

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité