Charente : la distillerie Pinard victime d'une escroquerie à 150 000 euros

L'affaire fait grand bruit, là où devrait régner une certaine harmonie musicale. A Jarnac (16), la distillerie Pinard devait accueillir avec faste un concert de musique classique. Alors que 150 000 euros de travaux ont été réalisés, l'organisatrice de l'événement, Odile Perceau, a tout annulé.

Odile Perceau, fondatrice du "Khloros Concert" en 2002
Odile Perceau, fondatrice du "Khloros Concert" en 2002 © YouTube.com
Eric Pinard n'en revient toujours pas. Quand une certaine Odile Perceau, qui se présente comme flûtiste et compositeur, lui a proposé l'organisation d'un concert de musique classique à Jarnac, le patron de la distillerie a dit banco. D'autant que son interlocutrice l'avait appâté en lui certifiant la venue de la femme du Président de la République chinoise.

Réfection, travaux divers, rien n'est trop somptueux pour l'organisatrice qui convainc Eric Pinard en lui expliquant que son association remboursera les factures. Hélas, au dernier moment, Odile Perceau annule tout en évoquant une situation internationale dangereuse à la suite de la mort en Algérie de l’otage français Hervé Gourdel. Et depuis, silence radio.

Il faut dire qu'Odile Perceau, créatrice en 2002 de Khloros Concert, n'en est pas à sa première affaire tordue. Nos confrères de Médiapart relatent dans un article particulièrement bien documenté le trou qu'a laissé l'association d'Odile Perceau à l'occasion d'une série de concerts donnés en Birmanie et au Cambodge.

Des musiciens, chorégraphes, sous-traitants et artistes n'ont pas été payés, pas plus que la réservation complète d'un Sofitel ou de dizaines de billets d'avion utilisés pour cet événement pharaonique. Facture non réglée : 600 000 euros, avec en sus l'embarras du gouvernement (Aurélie Filipetti a assisté au concert d'Angkor) et de l'Unesco embarqué dans une aventure dont la grande institution se serait bien passé.

A l'heure actuelle, Odile Perceau refuse tout entretien téléphonique.

Et pour en apprendre davantage sur les pratiques intrigantes d'Odile Perceau, on lira utilement les liens suivant :

- La Charente Libre
-
 Médiapart 
- Classissima
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers musique concerts spectacle vivant
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter