Châtellerault (86) : fermeture de l'usine Panavi et 50 emplois supprimés chez Valeo

L'usine Panavi appartenant au groupe Vandemoortele va fermer d'ici novembre 2015. / © Tanguy Scoazec. France 3
L'usine Panavi appartenant au groupe Vandemoortele va fermer d'ici novembre 2015. / © Tanguy Scoazec. France 3

Deux mauvaises nouvelles pour le bassin châtellerauldais viennent de tomber coup sur coup. Panavi, le fabricant de pain et viennoiseries industrielles, va fermer son site de Châtellerault. 36 emplois sont menacés. D'autre part, l'équipementier automobile, Valeo, annonce la suppression de 50 postes.

Par Christine Hinckel

L'usine Panavi, spécialisée dans la fabrication de pain et viennoiseries pour la grande distribution, appartenant au groupe belge Vandemoortele basé en Ille-et-Vilaine va fermer au plus tard en novembre. Le site industriel installé dans la zone du Sanital au nord de Châtellerault sera à vendre. Le groupe a décidé de fermer l'usine châtellerauldaise en expliquant "qu'elle connaît des difficultés économiques depuis quelques années" et que l'outil industriel n'est plus adapté. L'activité sera tranférée à Arras où le groupe a investi 10 millions d'euros dans une nouvelle ligne de production de pain précuit, souligne la direction.


Transferts ou licenciements pour les salariés

Les 36 salariés de Châtellerault se verront proposer des offres de mobilité géographique mais en cas de refus, le couperet du licenciement semble inévitable. Le groupe Vandemoortele ajoute cependant qu'il "mettra tout en oeuvre pour rechercher et trouver un repreneur pour le site de Châtellerault".
L'usine a compté jusqu'à une centaine de salariés, il y a quelques années. Elle travaillait alors beaucoup pour McDonalds.


50 emplois supprimés chez Valeo

A l'usine Valeo, 50 emplois vont être supprimés d'ici deux ans. C'est un nouveau coup dur pour le site châtellerauldais de l'équipementier industriel, déjà lourdement frappé par les suppressions d'emploi en 2009. 163 emplois avaient alors été supprimés sur les 750 que comptait l'établissement.
Les emplois visés par ces nouvelles suppressions sont concentrés au sein du secteur recherche et développement. Le groupe Valeo a décidé de recentrer ses activités de recherche et développement sur les moteurs d'essuie-glaces sur deux autres sites, l'un à Issoire dans le Puy-de-Dôme et l'autre en Allemagne. Là encore, comme à Panavi, il s'agit d'une délocalisation de l'activité et les salariés se verront eux-aussi proposer des mutations dans les autres sites du groupe "dans le Monde". Les syndicats, réunis en intersyndicale, affirment qu'ils feront tout pour s'opposer à ces suppressions d'emplois.


Reportage de Tanguy Scoazec, Thomas Chapuzot et Christophe Pougeas

Intervenants : 
- Jean-Pierre Abelin, Maire (UDI) de Châtellerault- Catherine Giraud, secrétaire générale de l'Union départementale CGT Vienne
- Catherine Giraud, secrétaire générale de l'Union départementale CGT Vienne
Coup dur pour l'emploi à Chatellerault
Reportage de Tanguy Scoazec, Thomas Chapuzot et Christophe Pougeas



Les + Lus