• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'équipée sauvage d'un conducteur charentais

© Maxppp
© Maxppp

Les chiffres de la sécurité routière restent alarmant en Charente avec plus de 400 excès de vitesse relevés dans la semaine du 14 au 20 septembre. Les forces de l'ordre ont également arrêté un conducteur qui a multiplié les infractions avant de se retrouver sur le toit.

Par Bernard Dussol

Cet automobiliste tentait de doubler un camion sur la RN 10 le 20 septembre dernier lorsqu'il est sorti de la route et s'est retrouvé dans le fossé, sur le toit. Blessé à la tête et aux bras, il a alors abandonné son véhicule et a été arrêté un peu plus loin par les gendarmes alors qu'il marchait le long de la nationale.

Il devra répondre de plusieurs infractions : conduite en état d'alcoolémie et sous l'emprise de stupéfiants ainsi qu'un délit de fuite caractérisé. Et comme si cela ne suffisait pas, les gendarmes se sont rendus compte que dans les minutes qui précédaient l'accident, ce chauffard avait été flashé à 167 km/h sur la départementale reliant Jonzac à Barbezieux, là où la vitesse est limitée à 90 km/h.

Rappelons que 15 personnes ont perdu la vie sur les routes de Charente depuis le début de l'année 2015.

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus