• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le préfet de Charente en guerre contre la délinquance routière

© Maxppp
© Maxppp

La guerre contre les chauffards est ouverte en Charente. Le préfet Salvador Perez est décidé à multiplier les contrôles au bord des routes, alerté par ce chiffre enregistré cette semaine : 548 excès de vitesse sur les routes du département.

Par Bernard Dussol

548 excès de vitesse, mais aussi 20 conducteurs contrôlés avec taux d'alcoolémie dépassé et 9 permis de conduire retirés sur le champ. Les forces de l'ordre ont sévi toute cette semaine en Charente et annoncent encore une multiplication des contrôles alors que deux mesures fortes vont entrer en vigueur dès le 1er juillet : le passage de 0,5 g/l à 0,2 g/l du seuil d'alcoolémie légale chez les conducteurs novices et l'interdiction de porter à l'oreille tout dispositif susceptible d'émettre du son, aussi bien en voiture, à moto qu'à vélo.

Le préfet de Charente veut des réponses pénales augmentées par rapport aux infractions relevées et cite l'exemple de ce motocycliste flashé à 173 km/h, soit 63km/h au-dessus de la vitesse autorisée. Sanction immédiate : confiscation du véhicule, rétention immédiate du permis de conduire, retrait de six points sur le permis de conduire et 1 500 euros d’amende.

Même sévérité avec cet automobiliste contrôlé avec un taux d'alcool de 2,54 g/l qui s’est assoupi au volant.  Dans la traversée d’un bourg, il percute un poteau téléphonique et termine sa course dans un champ après s’être assoupi. Sanction immédiate : confiscation du véhicule, rétention immédiate du permis de conduire de six mois et retrait de six points, sans compter les sanctions pénales encourues pour délit de conduite sous l'empire d'un état alcoolique. 

Un conseil : soyez particulièrement vigilant dans les secteurs de La Rochefoucauld, Chasseneuil, Jarnac et Mainxe pendant le week-end prochain.




Sur le même sujet

Européennes : la déroute de la gauche dans les Landes

Les + Lus