Présidentielle 2022. À Jarnac, la candidate PS Anne Hidalgo rend hommage à François Mitterrand et cherche le rassemblement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Barbara Gabel
La maire de Paris et candidate socialiste à la présidentielle, Anne Hidalgo, à son arrivé à la maison natale de François Mitterrand, à Jarnac (Charente).
La maire de Paris et candidate socialiste à la présidentielle, Anne Hidalgo, à son arrivé à la maison natale de François Mitterrand, à Jarnac (Charente). © Alain Darrigrand - France Télévisions

Un déplacement hautement symbolique. Vingt-six ans après la mort de François Mitterrand, la maire de Paris et candidate PS à la présidentielle, Anne Hidalgo, s'est rendue sur la tombe de l'ancien président socialiste à Jarnac (Charente) ce samedi 8 janvier 2022.

"Bienvenue en Charente". Entourée d'élus locaux et nationaux, la maire de Paris et candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo était en déplacement à Jarnac ce samedi 8 janvier 2022. Une venue hautement symbolique pour le vingt-sixième anniversaire de la mort de l'ancien président socialiste François Mitterrand.

François Mitterrand, "une leçon de courage"

Car la maire de Paris souhaite marcher dans les pas de l'ancien président de la République. "C’est un modèle pour la politique et la femme de gauche que je suis ne peut pas ne pas s’en inspirer", déclare-t-elle. 

J’avais une vingtaine d’années quand j'ai voté pour lui et qu'il a accédé au pouvoir. A cette époque, nous avions besoin d'un changement profond pour plus de justice et de modernité. Il a eu la vision de ce rassemblement nécéssaire pour gouverner. Bien sûr nous ne sommes plus en 1981. Beaucoup de choses ont changé, mais les valeurs restent les mêmes.

Anne Hidalgo, maire de Paris et candidats PS à la présidentielle

Pour Anne Hidalgo, François Mitterrand est "une leçon de courage". "Il n'a jamais renoncé. C'est ce message de courage au service des valeurs de la république et de la justice sociale que je veux porter dans cette France divisée et où la vie politique est devenu un spectacle souvent vulgaire." 

Une primaire impossible à gauche ?

Avec ce déplacement à Jarnac, Anne Hidalgo cherche surtout la force de rassemblement. La maire de Paris, investie le 14 octobre par le Parti socialiste pour la présidentielle, est à la peine dans les sondages. Sa proposition de primaire de la gauche, pour éviter un second tour monopolisé par la droite et l'extrême droite, ne trouve pas d'écho. 

Devant les journalistes, la candidate regrette le refus du candidat écologiste d'y participer. "Une primaire n'a de sens que si elle sert à avoir un candidat unique, et pas à ajouter des candidatures", rappelle-t-elle. "Si les Verts derrière Yannick Jadot ne sont pas présents, cela ne s'appelle plus une primaire".

Ce déplacement à Jarnac met-il fin à son espoir de primaire de la gauche ? "Il est de ma responsabilité de tenter le rassemblement", conclue-t-elle, donnant rendez-vous le 13 janvier prochain pour dévoiler son programme.

Jarnac, pèlerinage des socialistes

Passage à la Maison natale de François Mitterrand, traditionnelle déambulation jusqu'au cimetière des grands maisons et dépôt de gerbes, le pèlerinage à Jarnac est une tradition chaque 8 janvier pour les socialistes, en présence de Mazarine Pingeot et de Gilbert Mitterrand, ses enfants.

"Son action, son souvenir, et ce qu'il nous a enseigné, il ne faut pas l'oublier", rappelle Gilbert Mitterrand. "Tous ceux qui défendent des discours de haine, d'exclusion et de division, de repli sur soi, de souverainisme nationaliste, tous ceux-là qu'ils ne soient pas là aujourd'hui, c'est tant mieux !"

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.