• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Tri Yann est venu dire kenavo au Festival de Confolens

Tri Yann sur la scène de Confolens le 17 août 2019 pour le Kenavo Tour. / © Caroline Huet/ France Télévisions
Tri Yann sur la scène de Confolens le 17 août 2019 pour le Kenavo Tour. / © Caroline Huet/ France Télévisions

Les Nantais de Tri Yann ont été ovationnés hier soir par le public du Festival de Confolens. Les trois Jean les plus célèbres de la musique bretonne ont décidé de raccrocher les costumes de scène et d'entamer une dernière tournée à travers la France. Elle s'achèvera à Nantes en mars 2020.

Par Christine Hinckel

Une seule date en Nouvelle-Aquitaine pour le Kenavo (au revoir en breton) Tour de Tri Yann et c'était à Confolens, hier soir. 2 800 spectateurs enthousiasmés sont venus applaudir et entendre pour la dernière fois sur scène les chansons mythiques du groupe.
"La jument de Michao", "Le loup, le renard et la belette", "Tri Martolod", "Les prisons de Nantes" ou "Si mort à mors" en hommage à la duchesse Anne, même si vous n'êtes pas breton, ces mélodies vous trottent certainement dans la tête. Tri Yann a largement contribué depuis cinquante ans à promouvoir la culture bretonne en reprenant ou en s'inspirant des chansons traditionnelles et en harmonisant musiques actuelles et chants traditionnels.


"Refuser la civilisation Coca-Cola"

En 1969, les trois Jean,  Jean-Louis Jossic, Jean Chocun et Jean-Paul Corbineau, tous originaires de Nantes, sont devenus Tri Yann et rencontrent rapidement le succès. Cinquante ans après, ils sont toujours sur scène et partagent avec Magma et Ange le titre de plus ancien groupe français encore en activité.
En mars 2020, Tri Yann va quitter le devant de la scène mais pas question pour les membres du groupe de renoncer à porter les valeurs auxquelles ils sont attachés.

"Il faut refuser cette idée de civilisation Coca-Cola où tout le monde a les mêmes besoins, la même façon de manger, la même fausse culture de base alors qu'en fait, on a tous des racines différentes et c'est ce qui fait la richesse d'un pays, la richesse de l'Europe." nous dit Jean Chocun en marge du concert de Confolens.

Des idées qui trouvent un écho favorables à Confolens, un festival auquel les Tri Yann ont rappelé leur attachement. C'était hier leur troisième représentation dans la cité charentaise après 1999 et 2007.

Margaux Blanloeil, Caroline Huet, Adrien Gesta-Fline et Alexia Rouy nous font revivre le concert de Tri Yann à Confolens :
Tri Yann au Festival de Confolens
Le Kenavo Tour de Tri Yann est passé par Confolens. 2 800 spectateurs sont venus les applaudir. Reportage de Margaux Blanloeil, Caroline Huet et Alexia Rouy .

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Emilie Beau

Les + Lus