Coronavirus en Poitou-Charentes : 27 classes et deux écoles fermées dans l'académie de Poitiers

Une semaine après la rentrée scolaire, plusieurs écoles, collèges et lycées de Poitou-Charentes sont confrontés à des cas de coronavirus, parmi les enseignants, le personnel ou les enfants. Quelle est la situation aujourd'hui ? 
Une collégienne se fait dépister à Chasseneuil-sur-Bonnieure (en Charente), ce jeudi 10 septembre, après la détection d'un cas de coronavirus dans son école.
Une collégienne se fait dépister à Chasseneuil-sur-Bonnieure (en Charente), ce jeudi 10 septembre, après la détection d'un cas de coronavirus dans son école. © France 3 Poitou-Charentes

Une semaine après la rentrée, l'académie de Poitiers indique ce jeudi 10 septembre que 27 classes et deux écoles primaires sont fermées en Poitou-Charentes après la découverte de cas positifs de coronavirus. 

Les deux écoles sont l'école privée St Hilaire à Poitiers, dans la Vienne, et l'école primaire de Boutier-Saint-Trojean en Charente. 

Parmi les lycées, collèges et écoles de l'académie, il y a également 27 classes fermées, dont quinze dans la Vienne, cinq dans les Deux-Sèvres, quatre en Charente et trois en Charente-Maritime. 

Dès ce vendredi, les services du rectorat feront un point hebdomadaire sur les fermetures de classes dans l'académie. 

Tracing et fermetures au cas par cas 

Une fois la découverte d'un cas positif au sein d'un établissement, le chef d'établissement prévient sa hiérarchie, et les médecins de l'Education nationale évaluent la situation. Ils prennent conseil auprès de l'ARS, laquelle émet une recommandation. 

Dans le même temps, les contacts à risques sont recherchés. Ceux qui ont côtoyé la personne positive devront s'isoler et être testées avant leur retour, pour éviter l'émergence d'un cluster. 

D'après le protocole sanitaire publié sur le site de l'Éducation Nationale, un seuil de trois cas avérés, parmi les enfants ou les agents, a été fixé pour prendre la décision de fermer un établissement ou une classe. 

En réalité, ce seuil est plutôt perçu comme une recommandation, car les décisions sont prises au cas par cas, après analyse de la situation, comme le précise le médecin référent de l'ARS Stéphane Bouge. 
 
Après la recommandation de l'ARS, la décision de fermeture partielle ou totale d'un établissement est prise avec la préfecture et le rectorat. 
 
Dépistage du covid 19 au collège de Chasseneuil-sur-Bonnieure en Charente :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société coronavirus/covid-19 santé