CA BRIVE "On n'a plus le droit à l'erreur"

À cinq journées de la fin du Top 14, le CAB occupe la dernière place avec 9 points de retard sur Perpignan, 13e. Un déficit qui s'annonce difficile à remonter, surtout après six défaites consécutives en championnat. Les joueurs et le staff y croient. Réponse, ce samedi à 17h avec la réception du Stade Français.

C'est un gros morceau qui attend le CAB ce samedi sur la pelouse Amédée Domenech, le Stade Français, 3e au classement, meilleure défense et meilleure conquête du championnat.

Les parisiens ont besoin de points pour valider un ticket direct pour les demi-finales. Les corréziens, eux, jouent leur survie en Top 14. Deux objectifs antagonistes qui annoncent un rude combat, prévient le 2e ligne argentin Lucas Paulos «  ça va être une grosse bataille à jouer, mais ça ne fait pas peur ».

Les brivistes ne vont pas devoir trembler, car le faux pas leur est interdit. "Chaque match est désormais une finale" admet le pilier Daniel Brennan

durée de la vidéo : 00h00mn33s
Daniel Brennan parler de la réception du Stade Français ©Laurent Du Rusquec

Mais pour l’emporter, Brive doit reconquérir sa pelouse.  Avec sept défaites à domicile cette saison, le CAB est, de loin, la dernière équipe du championnat sur ses bases.

« Ce qui a été la force du club durant des années est devenu une faiblesse » concède le manager briviste Patrice Collazo qui en appelle au soutien du public.

Sans un stade chauffé à blanc, comme Brive est capable de l’avoir sur des matchs couperets, ça ne passera pas !

Patrice Collazo - manager briviste

 . Un appel relayé par le capitaine Saïd Hirèche.

durée de la vidéo : 00h00mn21s
Saïd Hirèche parle du soutien du public avant la réception du Stade-Français ©Laurent Du Rusquec

« On est parti pour cinq étapes de montagne » déclare Patrice Collazo, une métaphore qui en dit long sur la difficulté qui attend les corréziens d’ici la fin du championnat. Mais avec trois réceptions (Stade Français, Pau et Castres) et deux déplacements (Montpellier et Toulouse), le manager briviste veut croire que le CAB a toutes les cartes en main.

durée de la vidéo : 00h00mn39s
Patrice Collazo évoque le sprint final en Top 14 ©Laurent Du Rusquec

Côté Compo, une fois n'est pas coutume, le staff  peut compter sur la quasi totalité de son effectif. A noter la présence sur le banc de Ross Moriarty. L'international gallois (58 selections) est un renfort de poids et pourrait porter pour la première fois le maillot briviste.

Le XV briviste titulaire

15 Olding, 14 Bonneval, 13 Tuicuvu, 12 Laranjeira, 11 Bituniyata; 10 Sanchez, 9 Lobzhanidze; 8 Bruni, 7 Hirèche (cap), 6 Abadie; 5 Delannoy, 4 Paulos; 3 Japarizde, 2 Matu'u, 1 Brennan

Le banc

16 Karkadze, 17 Tapueluelu, 18 Zafra, 19 Papali'i, 20 Moriarty, 21 Ferté, 22 Muller, 23 Coria Marchetti

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité