"Cet objet a une valeur incroyable pour nous" : le retour du calice volé célébré par les habitants de Sornac

Disparu depuis trente ans, un calice du XVIIIe siècle a retrouvé sa place dans la petite église Saint-Roch de Sornac (Corrèze) ce dimanche 21 avril. L'objet volé avait été retrouvé par des agents de la Ville de Paris en juin dernier lors d'un inventaire.

Ce n'est peut-être pas le Saint-Graal, mais pour les habitants de Sornac en Corrèze, c'est tout comme... Disparu depuis trente ans, le calice de l'église Saint-Roch a retrouvé sa place sur l'autel lors de l'office dominical. Un jour "historique" pour le père Etienne : “C’est une grande émotion de voir le retour du calice, j’ai hâte de le mettre à l’honneur."

Avant de servir à la communion des fidèles, c'est devant la mairie que l'objet a été présenté au cours d'une cérémonie républicaine. Une façon de célébrer le retour de ce petit patrimoine municipal, y compris pour les moins religieux comme Guy : “Je trouve ça extraordinaire de retrouver ce calice des années et des années plus tard, loin de sa commune, cette petite commune perdue sur le plateau de Millevaches. Tout le monde est heureux de retrouver cet objet qui a une valeur incroyable pour nous.”

durée de la vidéo : 00h00mn16s
Le calice volé de retour en Corrèze ©Jean Colonna - Tania Gomez - France 3 Pays de Corrèze

Ramener la coupe à la maison

L'objet du XVIIIe siècle, en argent, mais à l'aspect doré, était porté disparu depuis le 23 février 1993, date à laquelle les habitants se sont rendu compte de son absence dans la sacristie. 

On ne doit pas ce retour à Indiana Jones, mais aux agents de la Conservation des œuvres d'art religieuses et civiles (COARC) de la Ville de Paris, lors d'un inventaire, en juin dernier, dans l'église Saint-Laurent située dans le Xᵉ arrondissement de Paris. “Mes collègues de la COARC ont remarqué cet objet qui n’était pas dans leur liste. Ils ont réussi à reconnaître ce calice comme étant un objet volé” , précise Anne-Sophie Murray, conservatrice des Antiquités et des objets d'art pour le département de la Corrèze, venue en personne restituer l'objet à la commune. Grâce à plusieurs poinçons et une inscription : "don de Mr. le Chanoise L. de Mathieu", l'objet était facilement identifiable.

Reste une question : qui est l'auteur du vol ? Selon la conservatrice, il s'agit de "quelqu’un qui y tenait beaucoup… Sans doute un prêtre qui officiait à l’église de Sornac, parti vers un autre diocèse.” Des faits qui, "grâce à Dieu", sont prescrits...