Deux œuvres de Maurice Utrillo vendues par un commissaire-priseur de Brive

Deux tableaux du fils de la peintre haut-viennoise Suzanne Valadon sont vendus lors d'une vente aux enchères en ligne ce lundi 10 mai. Des oeuvres issues de la collection du créateur des décors de l'Opéra Garnier à Paris.

Deux oeuvres de Maurice Utrillo vendues en ligne aux enchères à Brive
Deux oeuvres de Maurice Utrillo vendues en ligne aux enchères à Brive © Brivenchères Gillardeau

Les deux oeuvres du peintre Maurice Utrillo ne seront pas visibles en propre à Brive, la vente aux enchères se déroulant en ligne ce lundi 10 mai. Les peintures du fils de Suzanne Valadon sont issues de la collection de Maurice Moulène, créateur de l'atelier de décors de l'Opéra Garnier à Paris. Ils ont été découverts en février dernier à quelques kilomètres de Brive.

"C'était à Souillac où Maurice Moulène a passé sa retraite. Imaginez une pièce emplie des souvenirs de toute une vie. Nous étions comme des chercheurs d'or et avons dû remuer beaucoup de choses pour trouver des pépites. Sous un lit, mon époux a trouvé un carton avec une bonne centaine de dessins dont deux de Maurice Utrillo," explique Anne Gillardeau, commissaire-priseur à Brive.

Pas des faux...

Maisons et immeubles de Montmartre peints par Maurice Utrillo vendus aux enchères
Maisons et immeubles de Montmartre peints par Maurice Utrillo vendus aux enchères © Brivenchères Gillardeau

De nombreux faux tableaux estampillés Utrillo ont été par le passé mis sur le marché, mais les deux oeuvres trouvées par les commissaires-priseurs ont été authentifiées comme étant de la main du peintre par le Comité Utrillo. Les tableaux représentent des maisons, des immeubles de Montmartre, ayant vraisemblablement servis à la création de décors pour l'Opéra comique de Paris. 

"De 1936 à 1956, avec la naissance de l'atelier décor de l'Opéra, on sait que Maurice Moulène a rencontré bon nombre de peintres. Il a notamment travaillé avec Maurice Utrillo, nous pensons que ces tableaux ont servi comme projets de décors pour l'Opéra comique de Paris pour la création de "Louise" de Gustave Charpentier," détaille Anne Gillardeau.

Outre les deux oeuvres de Maurice Utrillo, parmi les 283 lots, sont proposés des tableaux de Fernand Léger, d'Espagnat ou Florès... La vente débute ce lundi 10 mai à 19h.

Encre et gouache de Fernand Léger pour l'opéra "Bolivar"
Encre et gouache de Fernand Léger pour l'opéra "Bolivar" © Brivenchères Gaillardeau

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture peinture art