Des douches écologiques grenobloises dans un camping corrézien

Le camping du domaine du lac de Feyt s’est équipé de 38 pommeaux de douche qui deviennent rouge quand vous consommez trop d’eau.
 
Tout va bien tant que le pommeau ne devient pas rouge !
Tout va bien tant que le pommeau ne devient pas rouge ! © F3 Limousin
Certes, la douche peut être un moment de détente que l’on a parfois envie de prolonger. Mais en période de sécheresse, il vaut mieux éviter de perdre des dizaines de litres d’eau juste pour le plaisir.

Alors les responsables du camping du lac de Feyt ont installé 38 pommeaux de douche pour la modique somme de 2000 euros. Ils permettent aux vacanciers d’être citoyens et écoresponsables même quand ils sont enfermés dans la salle de bain.

Les pommeaux sont verts de 0 à 10 litres d’eau. Ils deviennent bleu jusqu’à 20 litres, violet jusqu’à 30 litres, et rouge jusqu’à 40 litres. Au-delà, si vous êtes encore plein de savon, rassurez-vous : l’eau ne s’arrêtera pas mais ils clignoteront  pour vous faire savoir que vous exagérez vraiment !
 
Encore vert !
Encore vert ! © F3 limousin
 

Start up Grenobloise

C’est une petite entreprise iséroise qui est à l’origine de cette innovation.

Gabriel Della Monica a fondé Hydrao en 2015.
 

C’est lors d’un séjour en Grèce que j’ai constaté que les locaux se faisaient approvisionner en eau potable avec des bateaux conteneurs. L’hôtelier m’a expliqué que cela était dû à la surconsommation des touristes en eau et en particulier avec leurs douches. Absurde non ? C’est alors que nous avons lancé Hydrao, pour sensibiliser le grand public sur la nécessité de préserver l’or bleu !

Gabriel Della Monica, fondateur de Hydrao


Inutile de brancher le pommeau sur le 220 volt et de risquer l’électrocution pour qu’il émette un peu de lumière. Il fonctionne grâce à une petite turbine qui se situe dans son manche.

Et vous pouvez même suivre votre consommation d’eau dans le temps grâce à une application téléchargeable sur votre smartphone !
 
Des pommeau de douche écologiques !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie écologie environnement