Hommage aux "Présidents corréziens" : deux sculptures de Chirac et Hollande inaugurées à Treignac

Deux sculptures de Jacques Chirac et François Hollande, réalisées par un artiste argentin, ont été dévoilées ce samedi 19 septembre 2020 à Treignac. Une façon de saluer l'attachement des deux anciens chefs d'Etat au département de la Corrèze.

Les sculptures sont exposées à Treignac, près de la galerie du Vieux Pont.
Les sculptures sont exposées à Treignac, près de la galerie du Vieux Pont. © Margaux Blanloeil - France Télévisions
Les deux sculptures ont été dévoilées en fin de matinée ce samedi 19 septembre 2020, en présence de Claude Chirac et François Hollande.
Ces statues de fer, réalisées par l'artiste argentin Augusto Daniel Gallo, mesurent 3m20 de hauteur pour Jacques Chirac et 3m pour François Hollande, et pèsent 350 kgs chacune.
Elles sont exposées à Treignac, près de la galerie d'art du Vieux Pont.
 
Inauguration des statues à Treignac
Inauguration des statues à Treignac © M.Blanloeil - France Télévisions
Sculpture de François Hollande
Sculpture de François Hollande © M.Blanloeil - France Télévisions
Sculpture de Jacques Chirac
Sculpture de Jacques Chirac © M.Blanloeil - France Télévisions


"Une cohabitation pour l'éternité"


Claude Chirac, la fille de Jacques Chirac a accueilli cet hommage avec émotion, déclarant : "Je pense que Jacques Chirac aurait aimé cette oeuvre. Même s'il n'était pas du tout quelqu'un de narcissique, il l'aurait trouvée belle. Elle symbolise cet homme, les deux pieds enracinés dans sa terre corrézienne et l'âme tournée vers le monde entier".

François Hollande a pour sa part usé de son humour habituel : 
 

"Il est rare d'avoir une statue de son vivant. Jacques Chirac et moi-même sommes désormais promis à une cohabitation pour l'éternité".

François Hollande

 
Inauguration des sculptures de J.Chirac et F.Hollande à Treignac
 

Des languages corporels différents


A l'origine de ce projet : le galeriste de Treignac, Florent Cornaton, qui a souhaité rendre hommage aux deux anciens chefs d'Etat et à leur attachement viscéral à la Corrèze.

Il a sollicité un sculpteur argentin, Augusto Daniel Gallo, qui - pour l'occasion - est venu s'installer à Treignac, dans un petit atelier, depuis le mois de mars dernier.
Il lui a fallu des heures et des heures de travail pour façonner ces deux sculptures, en s'appropriant l'image des deux hommes à partir de photos et de vidéos.

"Le language corporel des deux est très différent. On peut voir que les deux scuptures ont une allure bien différente, tout comme leurs expressions faciales. Chirac a une posture un peu plus imposante. Hollande a une attitude... Comment dire ? Il parait plus amical, même si en réalité les deux étaient sympas." - Augusto Daniel Gallo - sculpteur

L'artiste a utilisé des matériaux recyclés de la Corrèze, des outils agricoles et industriels, et du bois pour les socles, afin de symboliser l'attachement à la la terre corrézienne et le travail de ses habitants.

 
Un sculpteur argentin rend hommage à Chirac et Hollande


Un certain flou règne encore quant à l'avenir de ces deux statues, issues d'une initiative privée.
Certains, à l'instar de Claude Chirac, trouveraient "extraordinaire qu'elles puissent faire le tour du monde".
D'autres plus pragmatiques, comme François Hollande, pensent qu'elles auraient tout à fait leur place à Sarran, à l'entrée du futur musée des présidents corréziens.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique jacques chirac françois hollande art culture hommage société