Une postière de Corrèze invitée par l'Elysée au 14 juillet

Comme 100 000 postiers en France, Orchidéa Pailler a continué de travailler, à Objat, au contact des clients pendant le confinement. Elle fait partie des 9 agents mis à l'honneur ce 14 juillet à Paris. Une reconnaissance bienvenue alors que la Poste a essuyé de nombreuses critiques pendant la crise.

Orchidéa Pailler, postière d'Objat invitée à la Garden-party du 14 juillet à l'Elysée
Orchidéa Pailler, postière d'Objat invitée à la Garden-party du 14 juillet à l'Elysée © FTV - Jean-Sébastien Tingaud
9h30, prise de service pour Orchidéa Pailler. Un rituel pour cette postière de 31 ans qui, chaque jour, fait sa tournée dans la commune d'Objat.

Débarquer à Paris, c'est du stress !

Orchidéa Pailler, postière à Objat (19)

Mobilisée pendant toute la période de confinement, cette mère de famille fait partie des 9 postiers invités à Paris à l'occasion de la cérémonie du 14 juillet, place de la Concorde.

"C'est du stress de débarquer à Paris, après, je verrai au moment où j'y serai. Ce qui m'a fait le plus plaisir, c'est d'avoir eu mon directeur d'établissement qui m'a appelée et dit pourquoi on m'avait choisie. Cela n'a été que des compliments, c'est ce qui m'a fait le plus plaisir en fait..." explique Orchidéa Pailler.
Depuis 11 ans, Orchidéa Pailler exerce le métier de postière à Objat
Depuis 11 ans, Orchidéa Pailler exerce le métier de postière à Objat © FTV - Jean-Sébastien Tingaud
Une reconnaissance qui va droit au coeur de cette postière qui exerce son métier depuis 11 années. Une fierté également pour les habitants d'Objat. 

"On est contents, ils sont reconnus, ce ne sont pas que des facteurs. Tout métier a un risque et celui-là en particulier puisque l'on s'approche des personnes âgées". Marjolaine Lachaux, habitante d'Objat
La Poste n'a pas été épargnée par les critiques pendant  le confinement
La Poste n'a pas été épargnée par les critiques pendant le confinement © FTV - Jean-Sébastien Tingaud
La Poste mise à l'honneur lors de la fête Nationale a été sous le feu des critiques en pleine crise du Coronavirus : bureaux fermés, services réduits au strict minimum. Sa gestion pendant le confinement a parfois été mal comprise par les clients. 

Pour Jacky Ravéraud, directeur d'exploitation et services aux clients de Brive, cela peut s'expliquer en partie par l'absence de 42 postiers 8 semaines durant : "Certains n'étaient pas en capacité de travailler, d'autres avaient des enfants... Effectivement, il y a des jours où l'on a pas été en capacité de distribuer le courrier mais nous avons eu des postiers qui eux, tous les jours, faisaient leur travail et peut-être même plus pour certains." 

L'engagement d'Orchidéa Pailler est aujourd'hui salué. Sa présence à Paris lors de la cérémonie du 14 juillet est l'occasion pour l'institution qu'elle représente de redorer son blason.
Une postière d'Objat invitée par l'Elysée au 14 juillet
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société coronavirus santé portrait hommage
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter