"Là, on est dans une année olympique." Pendant quatre jours, 300 cavaliers attendus à Pompadour

Plus sur le thème :

Le Grand National de concours complet de Pompadour couplé cette année à un concours international a débuté ce jeudi 28 mars. Trois cents cavaliers français et étrangers ont les pieds sur les étriers jusqu'à dimanche. Les épreuves qualificatives pour les Jeux Olympiques commencent à partir de ce vendredi.

Sur la cour d'honneur du haras de Pompadour, un champion olympique en pleine épreuve de dressage. Médaillé d'or en 2004, Nicolas Touzaint vise la qualification pour ses 7ᵉˢ Jeux Olympiques consécutifs. Ici, il cravache en habitué des lieux.

"C'est toujours rassurant d'être sur un site que l'on connaît bien parce que l'on a nos repères bien évidemment, explique le champion olympique Nicolas Touzaint. Après, chaque année, c'est différent. Les objectifs sont différents. Là, on est dans une année olympique. On est ici pour faire un quatre étoiles course qui est une obligation de qualification. C'est évident que ce week-end, il y a un peu plus d'enjeux que certaines fois."

Autre familier de la cité du cheval, Christopher Six, médaillé de bronze à Tokyo. Lui aussi est en course pour une des trois places en équipe de France.

Chaque course compte. Il y a très peu de concours avant la sélection. Forcément, on doit être rodé à chaque concours.

Christopher Six, médaillé de bronze de concours complet par équipe 2020

durée de la vidéo : 00h01mn24s
Le Grand National de concours complet de Pompadour couplé cette année à un concours international a débuté ce jeudi 28 mars. Trois cents cavaliers français et étrangers ont les pieds sur les étriers jusqu'à dimanche. Intervenants : Nicolas Touzaint champion olympique de concours complet par équipe 2004, Christopher Six médaillé de bronze de concours complet par équipe 2020, Thierry Touzaint, sélectionneur de l'équipe de France de concours complet. Équipe : Pierre Gauthier, Nicolas Colombeau. ©FTV - Pierre Gauthier

Quarante cavaliers professionnels venus de six nations participent à ce concours complet de haut niveau, sous l'œil d'un sélectionneur qui scrute le ciel.

Pour ce week-end, je crains un peu la météo. C'est vrai que le terrain est très collant. On annonce encore de l'eau demain, j'espère que ça va être correct. Ça me fait un peu peur. C'est vrai qu'aujourd'hui, on fait très attention à la sécurité.

Thierry Touzaint, sélectionneur de l'équipe de France de concours complet

Quel que soit le temps, les meilleurs devront supporter la pression lors du dressage demain, du cross samedi, et du saut d'obstacles dimanche. Profitez-en, pour ce triathlon des sports équestres, l'entrée est libre et gratuite.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité