Grande semaine de Pompadour : à cheval !

© pixabay
© pixabay

La Grande Semaine de Pompadour met le cheval à l'honneur du 13 au 17 septembre 2017. C'est LE rendez-vous des cavaliers et des jeunes montures. Au programme notamment, le dressage. Même les meilleurs se frottent à l'épreuve comme le médaillé olympique Astier Nicolas. 

Par Hélène Abalo

Le passage devant les juges ne va durer que quelques minutes. Pourtant, pour Astier Nicolas, médaille d'or par équipe et d'argent en individuel aux Jeux olympiques de Rio en 2016 et donc champion Olympique en titre, le dressage reste encore une épreuve avec Corpus d'Or. 

C'est un jeune cheval, il n'a que 5 ans. On connaît son potentiel, il fait de belles choses à l'entraînement, même s'il manque de régularité

Dans la cour d'honneur de Pompadour, les chevaux doivent réussir une dizaines de figures imposées, au pas, au trot ou au galop. Sous l'oeil intransigeant de 3 juges. Rectitude, amplitude, souplesse du cheval, l'harmonie générale de la reprise sont les principaux critères pour juger l'aptitude générale du jeune cheval. 

Dressage, cross mais aussi saut d'obstacles, le  concours complet, c'est en quelque sorte le triathlon du cheval. Et à ce jeu-là, les cavaliers Français sont très bons.  

YT - Épreuve de dressage lors de la Grande Semaine de Pompadour

 

Sur le même sujet

Match (solidaire) : Variétés Club de Didier Deschamps vs. Aviron Bayonnais

Les + Lus