Récolte des pommes 2020 en demi-teinte en Corrèze

Publié le

En Corrèze la récolte des Goldens doit débuter le 7 septembre et elle ne s'annonce pas bonne. Les arbres ont souffert de la sécheresse et certains ont été la proie des pucerons. En outre, la crise sanitaire complique le recrutement des cueilleurs saisonniers.

Dans deux semaines, Laurent Rougerie accueillera 80 saisonniers sur son exploitation pour la récolte des pommes. Des travailleurs en grande partie étrangers, venus de Pologne, d'Espagne ou du Portugal.



Le pomiculteur dispose de structures pour les loger, cependant les contraintes sanitaires compliquent la donne :



"Il y a la question de l'hébergement et des transports. On voit bien que de jour en jour le contexte se complique..." explique Laurent Rougerie, président du syndicat de l'AOP Pomme du Limousin.

Covid-19 ou pas, les saisonniers seront moins nombreux sur les exploitations car il y aura moins de pommes à cueillir. Plusieurs raisons à cette raréfaction : en réaction à la sécheresse de 2019, les arbres se sont mis en sommeil, peu de fleurs, donc peu de fruits, de plus, il y a le puceron cendré.



"On voit des traces de miellat. C'est le puceron cendré qui sécrète une substance et vient la déposer sur le fruit. On voit bien que le fruit n'a pas pu se développer au calibre que l'on souhaite, il est même déformé. Ce type de fruit n'est pas récoltable cette année", regrette Anthony Montezin, pomiculteur à Saint-Sornin-Lavolps (19)
Le bilan pourrait être historiquement mauvais. En moyenne, sur l'AOP pomme du Limousin, la récolte devrait être moitié moins importante qu'habituellement. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité