• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le jeune briviste accusé d'avoir secoué un bébé a été acquitté

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

L'avocate générale avait requis vingt-quatre mois de réclusion dont 23 avec sursis à l'encontre de ce jeune Briviste de 22 ans accusé d'avoir secoué le bébé de sa petite amie en 2014. Il a donc été totalement innocenté par la cour d'assises de Tulle.

Par Pascal Coussy

Athony Flament est donc ressorti libre du Tribunal de Tulle. Libre et totalement blanchi des accusations portées initialement contre lui.

La cour d'assises de la Corrèze a estimé qu'aucun élément ne permettait de démontrer qu'il avait volontairement secoué violemment la petite K., la petite fille de son amie âgée de 5 mois au moment des faits, le 19 novembre 2014.

Ce jour là, lui donnait son biberon, quand soudain, le bébé s'était mis à convulser.
 


Anthony Flament avait affirmé avoir tout fait pour réanimer l’enfant. Titulaire d’un brevet de secouriste, il disait avoir pratiqué un massage cardiaque avec deux doigts, ainsi que du bouche-à-bouche, à la petite fille, pendant que l’un des autres enfants appelait les secours.

A leur arrivée ils constataient que le bébé présentait des ecchymoses dans le cuir chevelu, des traces de strangulation et un hématome sous-dural frontal. Depuis ce jour, la petite K. est lourdement handicapée.

Athony Flament avait déjà efffectué cinq semaines de détention provisoire.

Cet après-midi les jurés ont estimé qu’il n’était coupable ni de violences volontaires ni de blessures involontaires sur la petite K.

La faute pénale n'a donc pas été retenue. Un procès au civil devrait suivre pour déterminer le montant des indemnisations pour l'enfant et sa mère.
 

Se loger à Bordeaux lorsqu'on est étudiant devient presque un luxe !

Les + Lus