Tulle : Le fugitif est toujours en cavale après une nuit dans le froid

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Petit et Nicolas Chigot

Vendredi 21 janvier, un prisonnier a échappé à la vigilance de ses gardiens devant la maison d'arrêt de Tulle vers midi. Un important dispositif de police et de gendarmerie a été déployé pour le retrouver. Pour le moment sans succès.

Hélicoptère, brigade cynophile, les habitants de Tulle assistent à un drôle de ballet vendredi 21 janvier. Un jeune homme de 21 ans a en effet pris la poudre d'escampette pendant son transfèrement.

Un important dispositif de police et de gendarmerie a été mis en place pour tenter de le retrouver : 15 à 20 équipages, des chiens pisteurs et même un hélicoptère. Le suspect a pris la fuite dans un sous-bois. Il aurait longé un cours d'eau avant de vraisemblablement passer la nuit dehors. Les recherches se sont poursuivies jusqu'à 2 heures du matin.

Ce samedi, le dispositif a été élargi au delà de Tulle.

Un simple contrôle

Toute a commencé quelques heures auparavant par un banal contrôle de la police municipale à Tulle. Les fonctionnaires ont remarqué une voiture suspecte avec 4 individus à l'intérieur : un homme, une femme, et 2 mineurs. La police nationale a été appelée pour procéder à un contrôle. Il s'avère que des bijoux et cartes bleues ont été retrouvés dans le véhicule. 

Tout ce petit monde a été placé en garde à vue. Les 4 suspects sont soupçonnés d'avoir entamé une sorte de road trip de cambriolages en tout genres. Ils auraient commis quelques méfaits à Limoges.

Les 2 mineurs ont été conduits dans un foyer d'accueil. La femme a été incarcérée en Haute-Vienne. Quant à l'homme, un juge d'instruction du Havre a émis un mandat d'amener contre lui. C'est pourquoi il a été conduit à la maison d'arrêt de Tulle avant son transfèrement.

Défaut de surveillance ?

Deux fonctionnaires l'ont donc conduit de l'hôtel de police à la prison. Ils auraient dû être trois.

Au moment où le premier est allé signaler son arrivée aux gardiens, le prisonnier a réussi à enlever une de ses menottes. La sécurité enfants de la voiture n'ayant pas été enclenchée, il a réussi à ouvrir la porte et s'enfuir. Puisqu'il est très athlétique, le policier qui était avec lui n'a pas réussi à le rattraper. 

Une enquête interne va être diligentée au sein de la police nationale sur les conditions de cette évasion. 

Portrait 

La photo de l'individu en fuite a été montrée à des automobilistes de passage à Tulle. S'il semble avoir quelques contacts en Corrèze, il ne connaitrait pas bien la région selon l'état major de la police. Il est soupçonné de vols avec violence.