Covid-19 : 23 soignants de Nouvelle-Aquitaine partent en renfort aux Antilles

Particulièrement touchées par la Covid-19, la Martinique et la Guadeloupe vont recevoir l’aide de 240 soignants. Parmi eux, 23 sont de Nouvelle-Aquitaine.

Olivier Véran avait lancé un appel dimanche, pour venir en aide aux hôpitaux de Martinique et Guadeloupe, submergées par une nouvelle vague de cas de covid-19.

23 néo-aquitains

Au total, 240 soignants ont répondu présent. Dans un tweet, l’ARS des Haut-de-France détaille les chiffres de ce soutien. 23 soignants de Nouvelle-Aquitaine ont donc accepté de prêter main forte.

Car la mobilisation s’est faite sur la base du volontariat. Chaque soignant volontaire pouvait déposer sa candidature sur le site du gouvernement."On a envie d'y aller pour voir ce qu'il se passe sur place. C'est une situation compliquée donc j'espère qu'on va pouvoir aider à la hauteur de leurs attentes", explique une soignante. 

"Je suis déjà venue en Guadeloupe en tant qu'équipe mobile pour faire les tests PCR à l'aéroport. Là, je viens en renfort hospitalier, c'est une expérience différente, je pense que ça va être très intéressant", renchérit une autre.

Deux avions partiront ce mardi 10 août, dans l’après-midi, un vers la Guadeloupe, l’autre à destination de la Martinique. Les soignants devraient rester en moyenne 18 jours en mission."De plus, du matériel est acheminé depuis plusieurs semaines vers les Antilles", précise le cabinet du ministre de la Santé.

Ce dernier sera également à bord de l’avion, accompagné de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société