[INFOGRAPHIE] Covid-19 : la baisse des contaminations se poursuit en Aquitaine

C'est une nette diminution de l’ensemble des indicateurs qui est observée au cours de la semaine du 23 au 29 novembre. Tous les départements aquitains sont sous la barre des 150 cas positifs pour 100 000 habitants. Toutes les classes d'âge sont concernées par cette baisse. 
La diminution de la circulation virale au coronavirus se poursuit en Aquitaine pour la troisième semaine consécutive ( données au 27 novembre 2020 )
masques - illustration -
La diminution de la circulation virale au coronavirus se poursuit en Aquitaine pour la troisième semaine consécutive ( données au 27 novembre 2020 ) masques - illustration - © CLH
C'est encourageant, la baisse de la circulation du virus se poursuit avec une nette diminution des indicateurs au cours de la dernière semaine recensée, du 23 au 29 novembre 2020. d'après les données de Santé Publique France fournies ce vendredi 4 décembre.

Toujours en tête des départements comptant le plus grand nombre de cas positifs, et depuis plusieurs semaines, les Pyrénées-Atlantiques. Mais là aussi la baisse est marquée et le département passe sous la barre des 150 cas positifs pour 100 000 habitants. Un taux d'incidence qui s'établit donc à 133,2.
Deux départements le suivent : le Lot-et-Garonne avec  129,3 et les Landes à 121,6. 
La Dordogne est sous la barre des 100 à 67,1. 
La Gironde est le département où le virus circule le moins après avoir connu des pics à la fin de l'été. Le taux d'incidence s'établit à 61,7
Infographie : Sarah Paulin - source : Santé publique France -

Pour rappel : le seuil d’“alerte renforcée”, également appelé “super-rouge”, correspond à un taux d’incidence de plus de 150 cas pour 100 000 habitants, nous sommes donc en dessous, toujours en alerte puisque nous sommes toujours au-deà des 50 cas positifs. 

Toutes les classes d'âge sont concernées par cette baisse encourageante et significative. Pour autant, le taux d'incidence reste le plus élevé chez les 75 ans et plus. Idem pour l'autre indicateur clé : le taux de positivité le plus élevé se retrouve aussi chez les personnes de 75 ans et plus où il reste au-dessus du seuil de 10 %. 

Tests à la baisse

En toute logique, et car il y a moins de malades, le taux de dépistage est également en diminution avec environ 1000 tests ( Nouvelle-Aquitaine ) pour 100 000 habitants en semaine 48 contre 1194 pour 100 000 habitants la semaine précédente.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région nouvelle-aquitaine