Covid-19 : La situation dans les hôpitaux picto-charentais reste sous contrôle, pour le moment

32 personnes sont hospitalisées dans des services de réanimation des différents hôpitaux de Poitou-Charentes. La situation reste sous contrôle, mais devrait évoluer dans les prochaines semaines avec l'augmentation croissante des cas positifs.

Cinq personnes sont actuellement hospitalisées dans la Vienne, onze dans les Deux-Sèvres, sept en Charente et neuf en Charente-Maritime. Au total 32 malades du Covid-19 sont en réanimation dans la région Poitou-Charentes. Ces chiffres se révèlent, pour l'instant, peu inquiétants. Ils sont deux à trois fois inférieurs à ceux du pic du printemps dernier, au moment de la troisième vague de l'épidémie.

Alors que nous sommes entrés dans la cinquième vague, la progression du nombre de cas depuis quelques jours est fulgurante et pourrait encore augmenter : nous n'avons pas encore atteint le pic de la vague. Il devrait l'être dans quelques semaines. Il y a en effet un décalage entre le taux d'incidence et le nombre des admissions en réanimation. Or, les taux d'incidence ne cessent d'augmenter dans la région.

Dans la Vienne il s'établit à 155 cas positifs pour 100.000 habitants. Dans les Deux-Sèvres, il est  de 94. En Charente-Maritime, 130 et en Charente, 242. À titre comparatif, le taux d'incidence en France est lui à 191 pour 100.000 habitants. Selon les spécialistes, le pic de cette cinquième vague devrait être atteint en fin d'année.

Une prise de parole du ministre de la Santé jeudi

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, tiendra une conférence de presse jeudi 25 novembre en milieu de journée. Il devrait annoncer le renforcement des mesures barrières et notamment le rétablissement du port du masque dans les rues, sur les marchés et tous les lieux publics. Il devrait aussi ouvrir l'accès à la dose de rappel à l'ensemble de la population majeure et renforcer le pass sanitaire pour mettre la pression sur la tranche de population qui n'a toujours pas été vaccinée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société