Cet article date de plus de 3 ans

Une augmentation symbolique bienvenue pour des producteurs de lait creusois

Des agriculteurs ont signé un accord avec une laiterie et une enseigne de la grande distribution. Une augmentation, minime, du prix d'achat de leur lait : 0,5 centimes par litre, mais qui est la bienvenue pour ces producteurs qui peinent à vivre de leur travail. 

Des producteurs creusois de lait toucheront 0,5 centimes de plus par litre
Des producteurs creusois de lait toucheront 0,5 centimes de plus par litre

Pour une fois, on est respectés alors que jusqu'à présent on avait été oubliés dans l'affaire. Agnès Penot, exploitante laitière à Dun-le-Palestel (23)

L'exploitation d'Agnès Penot touchera 0,5 centimes de plus au litre de lait, une contribution directement versée par l'enseigne Lidl. Maigre compensation financière mais qui va aider ces producteurs laitiers après deux années catastrophiques. "On va essayer de se mettre à jour dans tout ce qu'on doit, nos factures et pouvoir faire vivre notre entreprise mais cela ne règle pas le problème" renchérit Agnès Penot.
La laiterie creusoise Chavegrand qui rachète le lait aux producteurs
La laiterie creusoise Chavegrand qui rachète le lait aux producteurs
Le contrat avec le distributeur va donc permettre au prix de base d'augmenter de 5€ pour 1000 litres de lait et passer de 317€ à 322€.
Un prix auquel s'ajoute des primes de qualité difficiles à atteindre pour des exploitants pris à la gorge. Une réalité que peine à reconnaître la plus grande fromagerie du Limousin signataire de l'accord avec Lidl : "Je ne suis pas sûr qu'ils vendent à perte. Nous, on achète le lait du mieux que l'on puisse faire", explique Jean-Claude Chavegrand, président de la laiterie-fromagerie "Chavegrand".
0,5 centimes de plus par litre pour des producteurs de lait creusois

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie crise économique