Il fait bon vivre en Limousin : vivre sa passion pour la pêche

Jérôme Giroux rêvait de s’occuper du domaine devant lequel il passait chaque jour en allant travailler. Un accident du travail l’a obligé à changer de vie. Le rêve est devenu réalité.
 
Jérôme Giroux et son fils Hugo
Jérôme Giroux et son fils Hugo © Franck Petit
Jérôme Giroux allait régulièrement se promener autour du domaine de Montaletang quand il était encore boucher à l’abattoir de Limoges. Il rêvait alors s’occuper de cet endroit d’exception.

Un accident du travail l’a contraint à changer de vie. Le propriétaire a alors accepté de lui louer ses 3 plans d’eau. Jérôme entretien désormais ces étangs où se pressent les pêcheurs.

Il ne touche que 880 euros par mois. Il réinvesti tout ce qu’il gagne pour l'empoissonnement et l'entretien. L’affaire est encore loin d’être rentable.

Je vis de troc ! J’ai des truites et je les échange contre des légumes ou un poulet. Je ne manque de rien.


Avec peu de moyens et de la sueur, il s’est construit un vrai petit paradis ! Pour lui, c’est certain ! Il fait bon vivre en Limousin.

Le reportage de Franck Petit, Romain Burot, Jean-François Andrieux et Xavier Beaudlet.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche loisir sorties et loisirs tendances culture société loisirs