Commémoration du massacre du Bois du Thouraud en Creuse

Publié le
Écrit par Jean-Martial Jonquard
Commémoration du massacre du Bois du Thouraud en Creuse
Commémoration du massacre du Bois du Thouraud en Creuse © Olfa Ayed - France Télévisions

C'était le 7 septembre 1943. Au Bois du Thouraud, à Maisonnisses en Creuse, des soldats allemands tuaient sept jeunes maquisards, et déportaient neuf autres personnes. Depuis, leur mémoire est honorée.

C’est un épisode peu connu des heures sombres de la Deuxième Guerre Mondiale en Limousin : le massacre, le 7 septembre 1943, de jeunes maquisards dans le Bois du Thouraud, près de Maisonnisses en Creuse.

Ces jeunes gens, âgés de 18 à 24 ans, s’étaient réfugiés là pour échapper au STO, le Service du Travail Obligatoire, qui « envoyait » travailler en Allemagne les jeunes Français.

Ils s’étaient surnommés « la tribu des écureuils » et avaient baptisé la cabane qui leur servait de QG ans une clairière « la villa Balloche ».
Quelques paysans et habitants des hameaux des environs les aidaient, notamment pour le ravitaillement. Un coiffeur passait même plus ou moins régulièrement !

Mais ils furent dénoncés. Et le 7 septembre 1943, des troupes allemandes investissaient la clairière. Sur place, sept jeunes étaient tués, tandis que six autres, ainsi que deux paysans les aidants, étaient capturés avant d’être déportés vers les camps de la mort.

Depuis, chaque 7 septembre, un hommage leur est rendu, désormais et de plus en plus en présence de jeunes écoliers creusois, à qui l’on enseigne ce drame, afin que ce lieu, d’abord de refuge puis d’horreur, devienne un lieu de mémoire. Celle d’un drame de la « petite histoire » de la Deuxième Guerre Mondiale mais qui, nous concernant tous, est un drame de l’Histoire Universelle.

Commémoration du massacre du Bois du Thouraud en Creuse

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.