Covid 19 : halte aux thés dansants et aux soirées moules frites en Creuse

Publié le
Écrit par Franck Petit
Virginie Darpheuille, préfète de la Creuse
Virginie Darpheuille, préfète de la Creuse © Préfecture de la Creuse

Virginie Darpheuille s’inquiète d’une flambée des cas de Covid chez les plus de 65 ans dans son département. Elle pourrait durcir les mesures sanitaires si son message de prévention n’est pas entendu.

Ces derniers jours, plusieurs clusters ont été détectés dans le département de la Creuse où le taux d’incidence a doublé en quelques jours. Ce 4 novembre, il est de 101 cas pour 100 000 habitants.

Les contaminations se seraient produites lors de thés dansant ou de soirées moules frites. Elles toucheraient surtout des personnes de plus de 65 ans.

Interrogée par nos confrères de France Bleu, Virginie Darpheuille, préfète de la Creuse, a été très claire : « le pass sanitaire n’a jamais suffi à se protéger. C’est pour cela que la vaccination et les gestes barrière restent importants. Seulement 35 % des creusois de plus de 65 ans ont reçu leur 3ème dose de vaccin. La protection s’est amoindrie par rapport à ce qu’elle était au printemps. Les plus de 65 ans doivent faire cette 3ème dose de rappel, et respecter les gestes barrière ».

Pour l’heure, 14 personnes sont hospitalisées en Creuse. 1 seul patient est en réanimation.

La préfète indique qu’elle durcira les mesures sanitaires si son message d’alerte n’est pas entendu. Après consultation des élus, elle pourrait décider du rétablissement du port du masque dans la rue, ou encore l’interdiction de certaines manifestations festives.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.