Ouverture d'une épicerie solidaire à Guéret ... pour papoter et faire mijoter !

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Le principe de l'épicerie solidaire est simple : vendre des produits de consommation à bas coûts pour augmenter le pouvoir d'achat des bénéficiaires.
La Creuse était l'un des deux derniers départements à ne pas disposer d'une épicerie solidaire...un retard enfin comblé. 

Par Angélique Martinez

Gueret disposait déjà d'un restaurant et d'un coiffeur solidaires, tous deux pilotés par le C.C.A.S. le Centre Communal d'Action Sociale. Mais cela n'est pas suffisant. Un diagnostique, baptisé l'Albatros, réalisé sur le centre-ville a permis de mettre en lumière le très faible revenu médian de ses habitants et donc le besoin urgent d'une épicerie solidaire. 

Papote et mijote

Baptisée "Papote et Mijote", ce nouveau lieu solidaire n'est pas qu'une simple épicerie pour les personnes à faibles revenus. Il s'agit également d'un lieu de rencontres et d'échanges entre les bénéficiaires. L'objectif est donc d'offrir des denrées alimentaires à faibles coûts mais aussi du lien social. 

Cette épicerie un peu particulière est ouverte tous les après-midi sauf le mercredi. Le bénéficiaire peut ici acheter la même chose qu'en grande surface mais 20 à 30 % moins cher.
L'idée est de donner un coup de pouce aux projets des personnes. 

Un lieu de convivialité

Juste à côté de l'épicerie, un lieu d'échange a été aménagé. Beaucoup de Creusois souffrent d'isolement et vivent des situations difficiles. Tout bénéficiaire peut donc s'installer dans un fauteuil, participer à un atelier de cuisine ou juste prendre un café. L'objectif est d'ouvrir au maximum cette épicerie solidaire à la discussion.

Lancement d'une épicerie solidaire en Creuse
Reportage de Marielle Camp et Nicolas Chigot Liste des intervenants : Marie Christine Guyonnet, directrice du Centre Communal d'Action Sociale. Martine Verdeau, bénévole.





Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus