• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La préfecture de la Creuse recherche des jeunes volontaires pour le service national universel

© Pascal Lachenaud/AFP
© Pascal Lachenaud/AFP

Au lycée Pierre Bourdan de Guéret la préfète de la Creuse et la rectrice de l'académie de Limoges ont fait ce vendredi matin 15 mars la promotion d'un "séjour de cohésion" destiné aux jeunes de 15 à 16 ans du 16 au 28 juin prochain.

Par Pascal Coussy

Engagez vous, rengagez-vous!
Certes, on est bien loin des légendaires appels à l'engagement destiné à recruter les soldats de l'armée française au siècle dernier mais c'est bien une campagne de recrutement à destination des jeunes creusois que lançait ce matin la préfète accompagnée de la rectrice d'académie.

Avec une différence de taille : désormais on ne parle plus de service militaire mais de service national universel.

Une centaine de jeunes creusois de 15 à 16 ans ayant achevé leur année de troisième vont pouvoir se porter volontaires afin de devenir les premiers participants au Service National Universel lors d’un séjour hors de la Creuse.

Le site internet dédié aux candidatures est désormais ouvert.

Toutes les jeunes filles et les jeunes garçons, les lycéens, les apprentis, les jeunes travailleurs, les jeunes sortis du système scolaire, qui souhaitent vivre cette expérience dès le mois de juin prochain peuvent le consulter pour se renseigner et s'inscrire.

Dans le cadre du Service National Universel, les jeunes volontaires creusois s’engageront dans un séjour "de cohésion" du 16 au 28 juin prochain.
Il seront hébergés en internat, week-ends compris.

Ce séjour gratuit leur permettra de partir dans un des 12 autres départements sélectionnés autre que la Creuse pour favoriser la mobilité et le brassage social.

... permettre aux jeunes volontaires une transmission des valeurs républicaines grâce à des symboles collectifs et au développement d’un esprit de défense

Dans un second temps, à partir de septembre 2019, les jeunes creusois réaliseront une mission d’intérêt général de deux semaines dans leur département auprès d’associations, de collectivités territoriales, d’institutions, d’organismes publics ou  de corps en uniforme.

À l’issue de sa mission d’intérêt général, chaque volontaire pourra, s'il le souhaite, choisir de s’engager jusqu’à ses 25 ans pour une durée de trois mois à un an.
 

 

Sur le même sujet

Manifestation anti Monsanto Bayer

Les + Lus