Le but du rallye "abreuvement", nom de code de cette initiative portée par la chambre d'agriculture de la Creuse est concret : montrer aux exploitants des exemples de solutions pour l'autonomie en eau. Une problématique cruciale en temps de sécheresse. Il se déroule jusqu’au 8 novembre 2019.

La chambre d'agriculture de la Creuse organise cette semaine la deuxième édition du "rallye abreuvement", après une première édition en mars dernier.

L'idée est simple : rechercher sur le terrain des solutions pour l'autonomie en ressource en eau et échanger autour de différentes solutions pour l’abreuvement des animaux. Les éleveurs impliqués ne manquent pas d’outils : béliers à eau, pompage solaire, retenues d’eau, les exploitants ont la possibilité de faire le tour d'exploitations pionnières en la matière. 
La chambre d’agriculture rappelle qu’il est aujourd’hui indispensable d’atteindre le maximum d’autonomie en eau pour l’abreuvement des troupeaux afin de réduire les coûts, améliorer les conditions de travail et limiter les prélèvements sur les réseaux d’alimentation en eau potable.

Lors de la deuxième visite programmée cette semaine dans le cadre de ce rallye à Saint-Marien en Creuse, les participants se sont retrouvés autour d'un système de captage de sources. Un système d'autant plus exemplaire, dans ce "rallye abreuvement", qu'il est sans impact sur l'environnement et qu’il constitue un outil efficace susceptible de limiter les effets de la sècheresse, à l’échelle locale.

Le rallye abreuvement propose trois autres étapes à destination des agriculteurs dans le département jusqu’au 8 novembre 2019. Rendez-vous à Saint-Médart-La-Rochette et Saint Pardoux Morterolles. 
 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité