La danseuse Louise Goulouzelle au Paradis Latin

La danseuse Louise Goulouzelle met 45 minutes pour se maquiller avant le spectacle / © André Abalo
La danseuse Louise Goulouzelle met 45 minutes pour se maquiller avant le spectacle / © André Abalo

Originaire de La Souterraine, Louise Goulouzelle rêvait depuis des années de devenir danseuse dans un cabaret Parisien. Elle vient de signer un engagement au Paradis Latin.

Par Franck Petit

Chaque soir, la jeune femme de 22 ans franchit la porte du célèbre cabaret construit en 1889 par Gustave Eiffel. Elle traverse la salle monumentale  où 700 spectateurs arriveront bientôt pour assister au spectacle. Louise se dirige alors vers les coulisses pour se préparer.

L'entrée du Paradis Latin / © Franck Petit
L'entrée du Paradis Latin / © Franck Petit


Elle ne regrette pas d’avoir mis ses études de droit de côté pour vivre son rêve. Après un premier contrat au Tapis Rouge à Limoges, elle a été repérée par le Diamant Bleu, un établissement de la région d’Orléans.

En avril dernier, elle a passé une audition à Paris. La meneuse de revue du Paradis Latin a souhaité lui offrir sa chance.
La petite perle limousine mesure 1,70m, elle est très jolie physiquement, et son visage est à craquer. En outre, Louise a bénéficié d’une excellente formation de danseuse. Or, le spectacle du Paradis Latin demande des danseurs expérimentés car les tableaux sont de styles très différents.

Un travail de forçat

Pour que le rêve continue très longtemps, Louise sait que quelques sacrifices sont nécessaires. Entre les répétitions et les cours de danse dans une prestigieuse école parisienne, il ne lui reste pas beaucoup de temps.
Elle est très à l’écoute de son corps pour éviter toute blessure. Un choc musculaire ou une tendinite pourrait la handicaper pour le spectacle.

Chaque soir, elle prend du plaisir sur scène. Et nul ne doute que lorsque ses parents viendront enfin assister au spectacle, ils seront très fiers de leur progéniture.


Louise Goulouzelle au Paradis Latin
Originaire de La Souterraine, Louise Goulouzelle rêvait depuis des années de devenir danseuse dans un cabaret Parisien. Elle vient de signer un engagement au Paradis Latin. - F3 Limousin - Franck Petit, André Abalo, Sébastien Bugeaud

 

Sur le même sujet

Pas 10 mais 500 nouveaux élèves dans les écoles des Pyrénées-Atlantiques

Les + Lus