Prises de décisions collectives à Faux-la-Montagne peut-être pour bientôt !

Une assemblée communale s'est déroulée en ce dimanche à Faux-la-Montagne en Creuse. Une opération organisée par la municipalité. Deux thèmes ont été mis sur la table, la santé et l'école.

Des maisons inoccupées depuis une trentaine d'années dans le bourg de Faux-La-Montagne
Des maisons inoccupées depuis une trentaine d'années dans le bourg de Faux-La-Montagne © F3 Limousin
Les 400 habitants du village étaient invités aujourd'hui à venir dialoguer avec les élus du conseil municipal. Objectif : débattre sur des thèmes de sociétés mais aussi sans doute entendre et mieux comprendre les préoccupations des citoyens, surtout en cette période de crise sanitaire.

Au coeur des débats

L'école et la santé étaient les deux thèmes proposés aujourd'hui. Les habitants sont invités à faire des propositions et ainsi peut-être participer à la prise de décisions pour la commune.

C'est en tout cas l'ambition du conseil municipal de Faux-la-montagne. L'illustration parfaite de la démocratie participative ... si le processus va jusqu'au bout. Objectif : créer de l'énergie, des nouvelles synergies et faire aboutir des projets avec l'aval de la plupart des habitants. Car les projets sont discutés. Ce n'est pas la première fois qu'une assemblée communale se déroule dans ce petit village creusois de 400 âmes. 

Des petits groupes d'habitants et d'élus vont ainsi travailler sur des idées précises. Il seront, ensuite, chargés de présenter leurs conclusions à la population. Cela peut concerner des travaux pour l'école, des décisions à propos des départs en retraite des médecins de la commune. Comment en recruter d'autres ? Comment maintenir les commerces dans la commune. En clair, comment vivre au quotidien en étant directement concerné par la prise de décisions collectives.

Ce modèle peut-il réellement fonctionner ? Des consensus aboutissent-ils facilement ? Ou est-ce de la médiation permanente entre les habitants qui ne partagent pas toujours les mêmes convictions ? Difficile de le savoir pour l'instant. Il va falloir attendre de voir si les pistes de réflexion lancées par la municipalité vont coïncider avec la volonté générale des habitants. 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société dialogue citoyen économie emploi
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter